Le Red Eagle, le symbole de l'affaire Betamax

Le Conseil des ministres  a donné son accord, hier  à la création d’une commission d’enquête présidée par un juge pour s’enquérir, entre autres, des circonstances dans lesquelles le contrat de transport des produits pétroliers à Maurice (Contract of Affreightment) a été attribué à Betamax Ltd et les circonstances qui ont par la suite conduit à la résiliation dudit contrat.

Pour rappel, un jugement du Privy Council a donné gain de cause à Betamax qui contestait un jugement de la Cour suprême mauricienne qui a remis en cause un arbitrage à Singapour en faveur de Betamax. L’Etat à travers la State Trading Corporation devra ainsi verser une somme de plus de Rs 5,5 milliards à Betamax.