Vancouver International Airport, Richmond, BC, Canada

Le Canada va alléger les restrictions de voyage à ses frontières en raison de la pandémie afin de faciliter le regroupement familial, celui des amoureux séparés et l’arrivée de certains étudiants étrangers, a annoncé vendredi le gouvernement.

La fermeture des frontières internationales du Canada, à l’exception des travailleurs essentiels, pour lutter contre la propagation du coronavirus, avait provoqué la colère de nombreuses familles ou de couples séparés de leurs proches depuis des mois.

« Nous reconnaissons que les restrictions de voyage ne doivent pas maintenir séparés ceux qui s’aiment », a déclaré le ministre de l’Immigration Marco Mendicino lors d’une conférence de presse. « En cette période difficile, nous savons que les défis sont plus facilement surmontés avec la force et le soutien de ceux que nous aimons à nos côtés ».

A partir du 8 octobre, l’entrée de certains membres de la famille élargie de citoyens canadiens et de résidents permanents, et non plus les seuls enfants ou parents directs, sera facilitée, a indiqué le ministre.

De plus, les personnes qui « entretiennent une relation amoureuse exclusive d’au moins un an » avec un ressortissant canadien pourront plus facilement les rejoindre au Canada.

Les médias canadiens ont rapporté l’exemple d’un Américain qui a tenté de contourner les restrictions à la frontière USA/Canada en longeant en bateau la côte Pacifique pour retrouver sa fiancée canadienne. Le couple a été intercepté par les garde-côtes et chacun a dû regagner son pays.

Par ailleurs, Ottawa a annoncé que certains étrangers seront autorisés à venir au Canada pour des motifs « humanitaires », comme la maladie grave ou la mort d’un proche.

Les frontières internationales du Canada sont fermées aux voyages non-essentiels depuis mars dernier et au moins jusqu’à fin octobre.

La frontière avec les Etats-Unis, qui fait l’objet d’un accord séparé renouvelé chaque mois entre les deux pays, devra rester fermée tant que la pandémie ne sera pas sous contrôle dans les deux pays, a indiqué à la presse le ministre de la Sécurité publique Bill Blair.

Le Canada comptait vendredi plus de 162.320 cas de coronavirus et plus de 9.400 morts.