Photo illusrtation

Le eSport est entré comme discipline officielle au programme des Jeux asiatiques de 2022, ce qui constitue un pas important vers la généralisation d’un sport qui nourrit des ambitions olympiques.

Le eSport et le breakdance ont été tous deux inscrits au programme des Jeux de Hangzhou (Chine) du 10 au 25 septembre 2022, lors de l’assemblée générale du Conseil olympique d’Asie (OCA), qui s’est tenue cette semaine à Mascate (Oman).

« J’espère que les sports électroniques apporteront une valeur ajoutée aux Jeux asiatiques – et je suis sûr que ce sera le cas à l’avenir, pendant les Jeux asiatiques de 2022 et même au-delà », a déclaré le directeur des Jeux asiatiques de l’OCA, Haider Farman, dans un communiqué vendredi.

Le eSport était discipline de démonstration aux Jeux asiatiques de 2018 à Jakarta (Indonésie), et un sport octroyant des médailles aux Jeux du Sud-Est asiatique de 2019 aux Philippines.

Les efforts visant à inclure les sports électroniques dans les Jeux olympiques ont jusqu’à présent échoué, mais la pandémie de Covid-19 semble avoir déclenché un changement d’attitude cette année, les organisateurs ayant exploré de nouvelles idées.

En avril dernier, le président du Comité international olympique, Thomas Bach, a demandé à son organisation d’enquêter « d’urgence » sur les versions électroniques des sports et d’approcher les éditeurs de jeux.

Le 7 décembre, le breakdance, le skateboard, le surf et l’escalade sportive ont été approuvés pour les Jeux olympiques de Paris 2024, alors que le mouvement olympique s’efforce d’attirer un public plus jeune.