- Publicité -

Le Hochet : les habitants dans l’obscurité et l’insécurité

Des habitants du Hochet (Terre-Rouge), plus précisément de la Rampersad Lane, vivent dans la peur et de l’insécurité du fait de l’absence de clarté dans l’endroit le soir venu.

- Publicité -

Ne disposant que d’un seul lampadaire, qui plus est actuellement défectueux, ils demandent au conseil de district de réparer ce dernier et d’en installer d’autres.

Autre problème : la présence d’un terrain vague dans la ruelle, potentiellement théâtre d’activités suspectes, d’autant que plusieurs cas de vols ont été signalés dans la région, y compris en pleine journée. Rappelant qu’un budget avait été voté pour l’installation de lampadaires, les habitants veulent ainsi savoir ce qui est advenu de cet argent.

« J’ai déjà pris contact avec le conseil de district pour que des actions soient prises dans les meilleurs délais », avait répondu à ce propos la ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo au député Sudesh Rughoobur.

Et ce dernier de rappeler que depuis janvier, « il y a une grosse pénurie d’ampoules au niveau du conseil de district de Rivière-du-Rempart », avant d’ajouter que les services offerts par le conseil de district sont « irréguliers ».

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour