Photo illustration

Le ministre de l’Énergie, Joe Lesjongard, est revenu sur la déclaration faite au Parlement par le député Fabrice David concernant le déversement d’eaux usées dans la mer dans la région de Pointe-aux-Sables le 9 mars dernier. Il a ainsi dit avoir été informé par la Waste Water Management Authority qu’il existe dans la région un conduit d’évacuation auparavant utilisé pour déverser en mer des eaux usées émanant de la région de Beau-Bassin et de Coromandel.

Cependant, poursuit-il, depuis 2017, la Pointe aux Sables Pumping Station a cessé de jeter des eaux usées en mer de manière continue, car elle a été réhabilitée.

Par la suite, cette station a pompé toutes les eaux usées pour les transférer au Montagne Zaco Treatment Plant. Quant à la vieille canalisation, elle a été laissée en place « en cas d’urgence ou pour d’importants travaux de maintenance » à la Pointe aux Sables Pumping Station.

Le ministre a également déclaré que suite à des plaintes d’habitants de la région concernant la présence d’odeurs nauséabondes à cet endroit, la Waste Water Management Authority a ordonné l’installation d’un Air Treatment System à Pointe-aux-Sables. C’est ainsi que le 9 mars dernier, un entrepreneur a été engagé pour des travaux de réhabilitation de la Pointe aux Sables Pumping Station, ce qui a provoqué le déversement d’eaux usées en mer, dit-il, « car il n’y avait pas d’alternatives ». Les travaux ont pris fin le même jour. Du 9 mars à ce jour, « il n’y a pas eu de déversement d’eaux usées à travers le “old sea outfall” », a-t-il soutenu.