John Moore/Getty Images/AFP

Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– 250.000 morts en Amérique latine –

L’Amérique latine et les Caraïbes ont franchi jeudi la barre des 250.00 décès dus au coronavirus, selon un décompte de l’AFP établi à partir de statistiques officielles.

La région, qui compte 620 millions d’habitants, a enregistré 6 .463. 245 contaminations et 250.969 décès jeudi à 22H00 GMT.

– 100 millions de pauvres supplémentaires –

La crise du Covid-19 pourrait entraîner 100 millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté à travers le monde, plus encore que précédemment estimé, a alerté jeudi le président de la Banque mondiale David Malpass, dans un entretien à l’AFP.

L’institution estime que 70 à 100 millions de personnes pourraient tomber dans l’extrême pauvreté, et « ce nombre pourrait augmenter » si la pandémie s’aggrave ou dure, a-t-il dit. Une précédente estimation faisait état de 60 millions de personnes.

– Chutes des PIB du Pérou et de l’Argentine –

Le PIB du Pérou a plongé de 30,2% au deuxième trimestre après un long confinement pour tenter de freiner la pandémie qui a paralysé la quasi-totalité des activités économiques et plongé le pays dans la récession.

L’économie argentine, troisième d’Amérique latine derrière le Brésil et le Mexique, s’est contractée de 12,9 % au cours du premier semestre, par rapport à la même période en 2019.

L’Argentine a décrété un confinement de la population le 20 mars, avec un arrêt presque total de l’activité économique. Mais peu à peu, les restrictions ont été assouplies et l’activité économique a repris progressivement. Jeudi, le pays a enregistré jeudi son plus grand nombre quotidien d’infections au coronavirus avec 8.225 nouveaux cas.

– Canada: 37 mds de dollars d’aides sociales –

Le gouvernement canadien a annoncé jeudi un prolongement de l’aide aux Canadiens qui ont perdu leur travail durant la pandémie de coronavirus et dévoilé plusieurs mesures sociales d’un coût total estimé à 37 milliards de dollars canadiens (23,6 milliards d’euros) sur un an.

Environ 4,5 millions de Canadiens perçoivent actuellement cette aide gouvernementale qui devait se terminer à la fin du mois d’août.

– Le roi du Maroc appelle au civisme sanitaire –

Le roi du Maroc, Mohamed VI, a exprimé jeudi son inquiétude face à la « multiplication exceptionnelle des cas d’infection » au nouveau coronavirus dans le royaume, en appelant les citoyens à plus de civisme pour éviter un reconfinement du pays.

Le Maroc connaît depuis début août une flambée des contaminations, avec un millier de nouveaux cas par jour. Le pays de 35 millions d’habitants a enregistré jeudi 1.325 nouveaux cas d’infection et 32 décès, ce qui porte le bilan depuis mars à 47.638 contaminés, dont 775 décès et 32.806 guérisons.

– L’Allemagne place les côtes de Croatie en zone à risque –

L’Allemagne a placé une partie des côtes touristiques de la Croatie en zone à risque en raison du nombre élevé de cas d’infections au nouveau coronavirus, a annoncé jeudi l’institut de veille sanitaire RKI.

– France: la rentrée scolaire ne sera pas reportée –

Le ministre français de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a exclu jeudi un report généralisé de la rentrée scolaire du fait du rebond des contaminations de Covid-19 même si des « exceptions locales » pourront être envisagées.

« L’éducation n’est pas une variable d’ajustement, ni de nos sociétés ni d’une crise sanitaire », a déclaré le ministre sur la chaîne de télévision publique France 2, après avoir rejeté un report de la rentrée de septembre réclamé par certains syndicats enseignants, inquiets de la résurgence de l’épidémie en France.

– Le virus progresse en France –

La France a enregistré 4.771 nouveaux de Covid-19 au cours des dernières 24 heures, contre 3.776 mercredi, une progression inédite depuis mai, selon les chiffres publiés jeudi soir par Santé Publique France.

Depuis mai, c’est la première fois que la barre des 4.000 nouveaux cas sur 24 heures est franchie. Mais le nombre de nouveaux patients contaminés admis dans les hôpitaux français a baissé à 149, contre 162 mercredi.

– « Perspectives raisonnables » de vaccin –

Le président français Emmanuel Macron a estimé jeudi qu’il existait des « perspectives raisonnables » d’obtenir un vaccin contre le coronavirus « dans les prochains mois ». « Cela ne va pas régler les problèmes des prochaines semaines, mais des prochains mois ».

La Russie a annoncé le début la semaine prochaine d’essais cliniques pour son vaccin, annoncé le 11 août et perçu avec scepticisme par la communauté internationale.

La Suède a indiqué de son côté participer à un accord à l’échelle de l’UE avec le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca pour sécuriser son approvisionnement en vaccins.

Bruxelles a déjà réservé 300 millions du vaccin en préparation du Français Sanofi, et 400 millions de celui de l’Américain Johnson & Johnson.

Burx-vmt/ybl