Noëlla et Noëllie, soeurs jumelles, ont fêté ce mercredi 23 décembre leurs 100 ans. Une première dans l’île. Les grandes guerres du siècle passé, les cyclones dévastateurs, les premiers trains, et le développement de la technologie… elles les ont tous vécu.

Les petits enfants de la famille les appellent « Moulou ». Nées à Beau-Bassin dans une cour familiale, elles y ont grandi et ont vu traverser un siècle. C’est dans une maisonnette qu’elles vivent.

Noëllie Rita et Noëlla Rose

Noëlla Rose est restée célibataire toute sa vie. Noëllie Ritta s’est, quant à elle, mariée mais s’est retrouvée veuve avec deux enfants, qui sont malheureusement décédés, laissant derrière eux des petits-enfants.

Les jumelles sont connues de la paroisse de leur localité, ne ratant jamais leur messe. Noëllie adore concocter de bons petits plats, surtout des faratas et curry de poisson aux aubergines, de même que des salades de concombres et des petits gâteaux frits. « Monn travay, monn fer inpe de tou », raconte Noëllie. Noëlla a, elle, toujours aimé la couture.

Chevauchant ensemble la vie, elles ont dû surmonter la perte de leurs frères et soeurs, Raymond, Edmée, Maurice, Yvette et André.

La célébration de leur anniversaire s’est tenue hier au Plaza Hall de Rose-Hill en présence des membres de leur famille et des proches, autour d’un gâteau et du champagne. Le père Jean-Claude Veder, la ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo, Ivan Collendavelloo, le maire David Utile ont fait le déplacement pour l’occasion.

Prenant la parole, la ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo est revenue sur l’engagement du gouvernement pour les ainés. « Enn de nou bann priorite se sekirite, bien-et de nou bann gran dimounn. Nou bann gran dimounn se fondasion de nou societe », a-t-elle déclaré.