Suivez la conférence de presse du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, en direct de son bureau à la Newton Tower à Port-Louis. A l’agenda, la Private Notice Question des travaux parlementaires du mardi 30 mars, consacré au rapport de l’Audit.

https://www.facebook.com/leMauricienLtd/videos/771362297119066

Pour Xavier-Luc Duval, le déroulement de la PNQ est un atteint grave à notre système démocratie.

« Je souhaite que l’on évite une catastrophe. Je veux empêcher cette descente infernale vers une république bananière. Il nous faut ainsi choisir entre une démocratie ou un état cleptomane », a déclaré le leader de l’opposition.

XLD explique ainsi que dans le principe fondamental de notre démocratie qui est d’ailleurs diffèrent des autres pays d’Afrique, chaque roupie que le gouvernement reçoit et dépense est susceptible d’être vérifier et questionner par le directeur de l’Audit. Ce dernier vérifie le bien-fondé de ce paiement et où cet argent a été attribué. 

« C’est la première dans mon expérience politique que le directeur de l’Audit a écrit dans son rapport qu’il n’a pas eu accès délibérément aux dépenses du gouvernement ».

XLD se pose ainsi la question à la population, « que va-t-il se passer si un pays ami a payé Rs 230 millions au gouvernement et que cet argent a disparu. Si on laisse cela passé, nous créons un précèdent qui crée des zones ombres ».