Le Dr Laurent Musango entre les Dr Jugatpal et Joomaye le mardi 29 janvier à Candos

Le député de l’opposition, membre du parti travailliste, Patrick Assirvaden, a, hier, intimé l’organisation mondiale de la Santé (OMS) de rappeler à l’ordre le Dr Musango, son représentant à Maurice, eu égard à sa déclaration à la presse dans le cadre du lancement de la campagne de vaccination contre le COVID-19 à Maurice
Le député rouge demande aussi au Dr Musango de se ressaisir, car « ce n’est pas dans ses attributions de critiquer ou de commenter sur le rôle et la posture politique de l’opposition à l’île Maurice ».
La réaction de Patrick Assirvaden est en relation à une réponse du Dr Musango à la presse qui le questionnait sur l’opportunité pour le Premier ministre et les membres de son gouvernement de se faire vacciner en premier pour l’exemple comme cela s’est fait à l’étranger.
En substance le Dr Musango a fait allusion à ce que dirait l’opposition sur une telle éventualité. Son interrogation est considérée comme une ingérence dans les affaires de politique intérieure auxquelles il aurait dû s’abstenir vu son rôle d’ambassadeur de l’OMS dans le pays.