Suite à l’appel à projets lancé par Lottotech en septembre, 171 projets ont été reçus pour Lottotechseeds. Le but du concours est d’accompagner les femmes entrepreneurs et de leur donner la possibilité de développer une idée de business rentable qui réponde aussi à une problématique sociétale ou environnementale. Une présélection a permis aux 16 meilleures soumissionnaires de bénéficier d’un cours dispensé par We Empower, incluant même une candidate de Rodrigues.

Durant sept semaines consécutives, les candidates ont eu l’opportunité d’être formées à l’entreprenariat et à se préparer pour le “pitch” qui s’est déroulé au Greenwich University à Ébène, le 3 décembre. Face au jury, les candidates ont défendu leur projet afin d’obtenir un investissement de démarrage de Rs 75 000 pour le premier prix, Rs 50 000 pour le deuxième prix et Rs 25 000 pour le troisième. Les grandes gagnantes sont Nirusha Toocaram (LegalTech – 1er prix), Juliana Salva (Aeroponics using Solar Energy- 2e prix) et Émilie Poinen Gangaram (Weevz- 3e prix).

« Nous sommes plus que satisfaits de cette première édition et souhaitons qu’il y en ait d’autres. Je remercie tous ceux et celles qui ont contribué d’une façon ou d’une autre à ce projet. Pour Lottotech, c’est une grande fierté de voir ces femmes s’épanouir et prendre leur envol. Toutes les candidates sont des gagnantes ! », précise Michelle Carinci, Managing Director de Lottotech.

L’aventure ne s’arrête pas là car les trois candidates vont bénéficier d’un coaching et d’un accompagnement de six mois.

Témoignages des gagnantes
Nirusha Toocaram (LegalTech) : « A l’ère de la perturbation numérique, nous voulons créer une start-up, LegalTech, la première à Maurice qui permettra aux petites et moyennes entreprises de gérer leur conformité aux exigences en matière de protection des données, à un prix beaucoup moins élevé que dans un cabinet de conseil ou juridique. »

Juliana Salva (Aeroponics using Solar Energy) :
« Mon but est de produire des légumes bio malgré les intempéries causées par le changement climatique grâce à de nouvelles techniques telles qu’Aeroponics. Cela permet une réduction dans la consommation d’eau et d’espace en agriculture. »

Émilie Poinen Gangaram, Weevz : « Ce projet vient s’inscrire dans le champ de l’action sociale afin de lutter contre les inégalités pour la consommation de produits alimentaires. Le supermarché social aura pour objectif prioritaire de venir en aide aux familles, couples, individus à faible revenu. Nous favoriserons aussi les marques 100% locales. »