En passant des Inkonus à Anonym, la petite bande d’amis marquait une évolution dans leur musique. Leur premier single, Danzere, annonçait déjà la couleur en devenant rapidement très populaire et un projet d’album était en gestation. Faute de sponsors, principalement dû au confinement et ses conséquences, le projet a été repoussé laissant la place à un autre plus original. Appelé K7, celui-ci se décline en 7 morceaux qui seront lancés séparément chaque 7 du mois à 7h du soir.

Dès le 7 juillet, le single Viv bien, lancera le projet K7 qui bénéficie du soutien de Culture Events. Il s’agit d’un son nouveau dont les membres du groupe sont très fiers. “C’est une sonorité qui n’a pas encore été faite ici à Maurice et qui est assez populaire à l’étranger. Elle est influencée par la musique d’aujourd’hui. Quand nous l’avons réécoutée après l’avoir complétée, nous savions que nous avions réussi à atteindre le but”, confie Bernard Moonsamy, chanteur du groupe.

Voyager dans plusieurs univers.

Quant aux autres morceaux, ils ne seront pas forcément du même style mais, ils seront tous animés de cet esprit d’évolution musicale qui est très cher à la nouvelle formation. Le groupe met également l’accent sur une approche expérimentale dans les compositions. “Nous essayons de voyager dans plusieurs univers. Certains morceaux ont déjà été écrits, d’autres sont sortis des tiroirs pour être revisités alors que les bases ont déjà été posées pour composer les autres morceaux du projets.”

Les morceaux sortiront un après l’autre le 7 de chaque mois et seront tous accompagnés d’un clip dans la mesure du possible. Le but étant de “partager une certaine énergie et un message tout en utilisant  cette base pour faire connaître au public qui est Anonym. En somme, ce projet est celui de l’espoir, que demain tout rentrera dans l’ordre.” Le chanteur soutient que des “partenaires” viendront y agrafer des choses intéressantes. “Je ne suis pas en mesure d’en dire plus pour l’instant.”

Challenge.

Ce projet a pris naissance il y a un mois. Frederic Dorlin, Lionel et Loic cupidon, Samuel Veerasamy, Wilford Wong, Yann Payet et Bernard Moonsamy, les membres d’Anonym, cherchaient un moyen de contourner la crise et qui les avait privés d’un tant attendu premier album. “Nous avons songé à un projet qui soit réalisable, qui coûte moins cher qu’un album. C’était en même temps un challenge que nous nous lancions. Après quoi, nous pourrons nous permettre d’aller en studio pour enregistrer notre album.”

Quant au changement de nom du groupe, l’esprit d’Anonym est calqué sur celui des Inkonus. Rien que dans les noms, on peut détecter une certaine similitude. “Certains membres des Inkonus sont partis alors que d’autres membres nous ont rejoints. Mais l’esprit du groupe est le même que celui d’avant. Li enn lot liniver mem si nou retrouv mem kouler la in pe.” Qui plus est, Anonym n’implique pas pour le groupe de rester dans l’ombre. “Le nom a été choisi pour nous rappeler d’où nous sortons. C’est aussi pour briller dans la lumière mais sans enlever l’éclat sur les autres. Bien au contraire, nous voulons le partager avec les autres.”

À noter que les fonds nécessaires pour ce projet ont été trouvés auprès de quelques personnes et compagnies. Par ailleurs, pour terminer le projet, un crowdfunding est envisagé pour bientôt. Le groupe tient aussi à lancer un appel pour encourager les sponsors à se manifester.