Amener le petit peuple à disparaître. Cela pourrait constituer une bonne thèse complotiste sinon conspirationniste. Ce genre d’info circule sur la toile. Info ou intox, comment le savoir vraiment? Des scientifiques bossent pour le système capitaliste. Ceux-là vantent les vertus des crèmes de marque. Idem pour les médoc. Ces médicament sont d’ailleurs souvent prescrits à vie. C’est davantage rentable. Ces comprimés ou vaccins comportent presque toujours des effets secondaires, nuisibles à la longue

Les ressources terrestres et marines s’amenuisent. La démocraphie explose paralellement. D’aucuns supputent des choses. À prendre avec des gants. Ledit vaccin serait un moyen pour « alléger » la population du globe. Cela semble farfelue, comme aiment dire les vétérans de mai 75. Les étudiants avaient marché sur Port-Louis réclammant une éducation gratuite. La pression populaire est capable de faire fléchir les dirigeants.

S’aucuns soupçonneraient des manip à plusieurs niveaux. On évoque le projet de manipulation génétique, les organismes génétiquement modifies, entres autres expériences grandeur nature. Ce qui se passe est grave. Que peut le petit peuple contre cela? Le business ravage les fôrets, les mers, les rivières, décîme des espèces en voie de disparition. C’est dur à dire.

Respirons à fond les ballons. Nous avons besoin d’oxygène et de nous reconnecter à la nature. Semer des graines pour bien nous préparer à faire face à l’inconnu. Nous avons besoin d’être zens. Vivre sans stress. Combien parmis vos proches ont des artères obstruées par la malbouffe et les soucis d’argents, dettes, loans?

Par ailleurs, on donne volontiers un burger bien gras et du cola aux enfants, aux ados. Ces choses sont vendues à grand renfort de pub. Tous disant: pour être cool consomme la junk food made in America. On ne citera pas les marques. Elles sont hyper connues. Les gamins adorent bouffer ce genre de conneries. Certains fumeront une clope après le dessert.

Obésité, hypertension, diabète. Sans doute est-ce normal que nous mourrons un jour. C’est notre seul certitude dans ce bas monde. Nous pourrions cependant consommer Made in Moris. Cela semble assez sain et bon. Vive le batat/maniok et le Made in Moris.

La bouffe industrielle n’est pas ce dont nous avons besoin pour vivre sainement. Afin de ne pas rester sur notre faim… si jamais les bateaux ne viennent plus ravitailler  Port-Louis. Nous allons vers un monde robotisé… mais c’est un autre débat.