L’amour se conjugue en musique au sein du couple que forment Marco Rebet et Stacy. Avec plus de trois millions de vues sur YouTube, leurs singles Only Ou et Number One, inspirés de leur histoire d’amour, ont fait du chemin auprès d’un auditoire enthousiaste. Pour marquer la Saint-Valentin, ils ont lancé le titre Swazir Ou. Les parents du petit Azaël, 5 mois, vivent surtout leur amour sur le même tempo et n’ont pas terminé d’écrire leur Love Story.

Parce que c’était indéniable qu’elle était sa Number One, Marco Rebet a fait de Stacy son épouse depuis sept mois. Leur petit Azaël est d’ailleurs venu consolider les liens qui existent entre eux, bouleversant positivement leur quotidien depuis cinq mois. Leurs costumes des scènes sont souvent assortis. C’est sur le même rythme qu’ils dansent, chantent et expriment leur amour dans les concerts et dans les vidéo clips. Comme Marco Rebet le chante dans Only Ou : Mo lamour mo exprim li dan la mizik. Mo lamour pou ou na pena limit.  Only ou ki mo le dan mo lavi.”

De l’amitié à l’amour

Une première rencontre en 2017, une belle amitié qui éclôt et se transforme. De son nom de scène Msy, Stacy était danseuse dans le milieu hôtelier au sein du groupe de son beau-père. Plus tard, Marco Rebet rejoint cette formation pour jouer de la ravanne. “Nous sommes devenus amis. Plus tard, j’ai proposé à Stacy de sortir avec moi. Cependant, notre histoire a vraiment commencé quand nous avons chanté Number One”, raconte le jeune homme de 24 ans.

Un beau jour, alors que Marco Rebet est en studio, Stacy lui fait part qu’elle chante aussi. En effet, la jeune femme de 19 ans explique : “J’ai toujours aimé chanter. Hormis dans ma salle de bains, j’ai eu l’occasion de me produire une fois dans un resto de Mahébourg lors d’un événement pour la Pâques”, relate cette dernière. La réaction positive du public lui est d’un grand encouragement. Animatrice à l’hôtel, Stacy s’initie alors à quelques techniques vocales en côtoyant des artistes. Pour sa part, Marco Rebet chante depuis l’âge de douze ans. “Je jouais de la ravanne dans une équipe appelée Kiltir des Îles”. En parallèle, il fait ses débuts en chants et enregistre, en 2017, un premier reggae Fam Mo Boner. Plusieurs titres suivront les années et des featuring notamment avec Jsb Mng Game : Depi Tipti.

Number One

En découvrant que Stacy chante aussi, Marco Rebet lui proposa de travailler avec lui sur un projet commun. C’était en 2019. “Je lui ai envoyé le refrain et en l’espace de deux jours elle m’a renvoyé mon morceau”. Stacy explique avoir simplement posé sur papier tout son ressenti. La paire s’explique : “Nous avons essayé de travailler cette chanson ensemble sans se prendre au sérieux. Ensuite, quand nous avons fait le clip, les petits moments que nous avons passés ensemble nous ont davantage rapprochés. Nous ne nous attendions pas au succès rencontré par Number One. ”

La suite de l’histoire fut leur union officielle, un bébé et surtout de belles sorties musicales sur des titres qui continuent à témoigner de leur affection l’un pour l’autre. “Nous avons encore beaucoup à écrire”, poursuit Marco Rebet. Après Number One, Marco Rebet sort son single solo Zoli Parol et Stacy Si Ou Plai. S’ensuivirent Zis Pou Twa et Only Ou, un deuxième succès. “Notre public aime ce style et nous comptons continuer à surfer sur cette vague”, dit Marco Rebet.

Projets solos

Ce dernier fait également ressortir qu’il chante surtout ce qu’il vit. “Ce sont des choses qu’une famille peut écouter et qui peuvent être diffusées devant toutes les tranches d’âge, dans un mariage ou autre événement”.  Il souligne qu’à la base, il aime chanter du sega. Bien que sa direction musicale tend à se diriger vers le style romantique: “Je n’oublie pas mon style d’origine”. En effet, le père de famille et son épouse préparent à lancer, en solo, des ségas.

Stacy explique qu’ils sont aussi complices que complémentaires. “Je lui ai promis de ne jamais le laisser aller chanter seul sur scène”. La jeune femme s’évertue à respecter sa promesse, bravant les aléas du quotidien. À côté d’elle, Marco Rebet donne surtout “à l’amour sa vraie valeur”. Si des petits désaccords surviennent quelques fois, “ils se dissipent très vite”. Avec le petit Azaël, ce sont de nouveaux défis qui se présentent à eux, qu’ils arrivent à gérer en restant soudés.