Home Actualités Magazine Martine Fong et Lom Jey en feat : Avek Twa pour garder la flamme de ses ambitions

Martine Fong et Lom Jey en feat : Avek Twa pour garder la flamme de ses ambitions

0
Martine Fong et Lom Jey en feat : Avek Twa pour garder la flamme de ses ambitions

Martine Fong est de retour avec un quatrième single présenté aux côtés du chanteur Lom Jey qui est l’auteur de Avek Twa. Personnalité du paysage audiovisuel, l’animatrice et chanteuse continue à se réinventer pour aller vers ses ambitions.

Une belle mélodie pour parler d’amour. Martine Fong opte une fois de plus pour le kreol et raconte une femme déclarant sa flamme. Un séga love sur une musique d’ambiance et un texte ayant la structure d’un billet doux où une amoureuse se décide enfin à dire ses sentiments à celui qu’elle a gardé au centre de ses préoccupations dans le silence depuis longtemps.

Avec Avek Twa, celle qui s’est fait connaître comme animatrice et présentatrice radio et télé ajoute un nouvel épisode  à sa carrière de chanteuse. S’étant signalée par le séga Fatigué il y a deux ans, Martine Fong propose ainsi un quatrième single après avoir pris des accents zouk puis reggae. Pour sa nouvelle chanson elle est accompagnée de Lom Jey. Ce dernier est un chanteur de la nouvelle génération qui s’est fait connaître avec quelques titres visibles sur les réseaux.  Avek Twa est sa composition. C’est durant le confinement qu’il a approché Martine Fong pour qu’elle l’interprète. Les deux chanteurs sont ensuite entrés en studio où Kevin Joseph s’est occupé de l’arrangement avec le soutien d’un groupe de musiciens qui a fait preuve d’une belle énergie sur la chanson.

« Cette chanson parle d’une femme qui décide de dévoiler ses sentiments. Pour moi, il n’y a aucune raison pourquoi une femme ne devrait pas, elle aussi, faire le premier pas et dire ce qu’elle ressent à l’être aimé », explique Martine Fong à Scope. En attendant que prenne forme le nouveau projet audiovisuel sur lequel elle travaille en ce moment, Martine Fong accorde de l’importance à sa carrière de chanteuse. Certes, elle est encore à ses débuts, mais elle compte bel et bien continuer dans cette voie. Surtout que ça a été une autre façon pour elle d’aborder le public.

Personnalité du monde audiovisuel le contact avec le public, elle s’y était habituée depuis longtemps. Désormais cette relation elle la vit d’une autre façon puisque c’est à travers la musique qu’elle continue le dialogue.

Mais la saison est éprouvante. « J’envisage d’autres moyens pour pouvoir rester en contact avec le public à travers des concerts virtuels ou autres. Cependant, j’attends avec impatience l’ouverture des scènes afin de retrouver le public en vrai puisque ces instants live se vivent avec plus d’intensité », ajoute-t-elle. Martine Fong reste optimiste et déterminée à avancer malgré les courants contraires. Depuis toujours, c’est sa capacité à se réinventer et à savoir saisir les occasions qui lui ont donné la possibilité de gravir les échelons et d’avancer vers ses ambitions qui ont pris différentes formes en fonctions des expériences vécues.

En 2001, elle était étudiante à Réduit lorsque l’occasion se présenta à elle de passer devant les caméras de la MBC. Une quinzaine d’années plus tôt, elle avait dit à Marie-Michèle Etienne – qui interviewait des enfants – qu’elle serait un jour animatrice. Elle avait alors 7 ans, mais la fille du propriétaire de la marque et des magasins Billabong pensait aussi se lancer dans le monde de la mode avant qu’elle ne soit rattrapée par la communication. Dès ses débuts, Martine Fong avait conquis les téléspectateurs grâce à la fraîcheur qu’elle apportait à l’écran et à ce style décontracté et chic qu’elle a toujours gardé. Durant son passage à la station, elle a travaillé sur plusieurs projets et s’est adressé à différentes audiences.

Parallèlement elle s’est aussi engagée dans d’autres activités professionnelles pour continuer son épanouissement professionnel et personnel. L’arrivée de ses deux enfants lui imposa cependant un choix, et c’est ainsi qu’elle resta loin des caméras pendant un bout de temps. Mère célibataire, Martine Fong s’est aussi forgé une réputation de féministe prête à monter sur les fronts pour se battre pour le droit et le respect des femmes.

Avek Twa fera l’objet d’un clip actuellement en préparation. Martine Fong prend avec ce titre le défi de mieux se faire connaître comme chanteuse alors qu’elle continue à se réinventer.