A 24 ans, Stacy Woo est l’un des nouveaux visages dans le domaine de la mode à Maurice. Ayant participé à plusieurs campagnes et défilés, le mannequin porte depuis quelques temps le titre de Miss Planet International Mauritius 2020.

Stacy Woo porte enfin une couronne. Un rêve d’enfant qui s’est réalisé depuis peu pour cette jeune femme de la Capitale qui a grandi entre le Ward 4 et Ste Croix. Choisie pour le titre de Miss Planet International Mauritius 2020, le mannequin de 24 ans usera de son métissage pour tenter d’aller vers les sommets lors de la finale au Cambodge l’année prochaine (si la Covid-19 le permet). Père de descendance chinoise, mère aux origines indiennes, la mauricienne aux yeux bridés et à la peau miel porte transporte toute la richesse des quartiers populaires jusque dans l’univers people où elle a appris à briller de milles feux.

Sous les feux.

Un des modèles mauriciens les plus sollicités depuis quelques années, elle apparaît  régulièrement dans la presse et dans des campagnes. Les séances de photo ne se comptent plus et les passages sur les catwalks continuent. Son image a été associée à plusieurs marques locales et internationales. Malgré ce succès, la princesse de coeur garde les pieds fermement sur terre évitant de se laisser perdre par l’engourdissement que provoque le succès. Toujours coquette, Stacy Woo comprend parfaitement les enjeux et les rouages du monde de la mode où elle évolue depuis 5 ans.

“Je suis très fashion de nature et j’aime porter de nouveaux vêtements, même si je sors régulièrement en jeans. Je veille toujours à prendre soin de moi. Je ne sors jamais sans mes boucles d’oreille. J’adore porter du rouge à lèvres rouge et des talons”, explique-t-elle encore. Se disant accroc à la mode, Stacy Woo s’est créé un style propre à elle pour être à la fois chic, naturelle et bien dans sa peau.

Les grands rêves.

Rêvant d’être hôtesse de l’air, elle s’était finalement inscrite pour des cours en secrétariat tout en espérant aussi rejoindre un jour le monde de la mode. Il y a cinq ans, elle rejoignit l’équipe de l’agence Gold Models comme hôtesse. Elle ne tarda pas à se signaler comme modèle et apprit les rudiments du mannequinat. C’était une première étape : “Depuis petite je rêvais de ce monde. Je voulais participer à des défilés, à des fashion weeks et autres événements majeurs.”

Pas forcément grande de taille, Stacy Woo a d’autres atouts qui plaident en sa faveur. Son côté naturel n’est pas étranger à son succès. Mais, il y a aussi la rigueur qu’elle s’impose pour faire les choses au mieux et pour garder la forme.

Nommée Miss Planet International Mauritius 2020, à l’initiative de Ahmad Abbas Mamode, Stacy Woo veut se consacrer à la sauvegarde de l’environnement et accorder de l’attention à des personnes en situation de vulnérabilité. “J’avais longtemps espéré porter une couronne de Miss. Maintenant que c’est fait je veux participer à la sensibilisation sur des causes qui en valent la peine.”

Espérant avancer le plus loin possible, Stacy Woo est aussi jalouse de son indépendance. “Une femme doit être indépendante. Elle doit se donner les moyens pour pouvoir se débrouiller d’elle-même sans avoir à compter sur qui que ce soi. Dans le monde d’aujourd’hui si nous ne se tenons pas sur nos pieds personne ne nous viendra en aide.”