Une voix fluette, un sourire timide. Difficile d’imaginer que Sharon Ng travaille dans le snack familial particulièrement réputé à Curepipe. Et pourtant, c’est bien dans l’univers de la restauration grouillant de monde et de commandes que la jeune femme évolue quotidiennement aux cotés de ses parents. “Je le fais avec énormément de plaisir bien que ce soit stressant et fatigant d’être debout toute la journée. N’empêche que c’est très important à mes yeux d’aider ma famille, car c’est grâce à tous leurs sacrifices et leur dur labeur que mes deux sœurs, mon frère et moi n’avons jamais manqué de rien et que nous avons pu étudier. De plus, je me sens très à l’aise, libre et surtout protégée en étant entourée de ma famille. Je suis très réservée et je ne sais pas dire non. Du coup les gens ont tendance à profiter de ma gentillesse”.

Crédits photos : Roshan Boolkah (M.K Fotografi)

Si elle maîtrise les fameux «bol 10», paow et autres spécialités chinoises, notre Star de Scope 2020 a bien l’intention d’évoluer ailleurs que derrière les fourneaux. Plus particulièrement en tant que designer, ayant toujours été une passionnée de mode et d’art.

Crédits photos : Roshan Boolkah (M.K Fotografi)

D’ailleurs, en 2017, elle s’était rendue au Canada pour entamer un postgrade en Fashion management. Mais le mal du pays et l’éloignement de sa famille ont encouragé son retour à Maurice. Loin de considérer cela comme un échec, Sharon Ng préfère se dire que d’autres opportunités lui sont peut-être destinées. Surtout que depuis quelques mois, la jeune femme a commencé à réfléchir sur de nouvelles perspectives. “Tant que je n’ai pas la certitude de me retrouver dans un poste qui me passionne et où je pourrais réellement m’épanouir, je ne compte pas prendre des décisions à la va-vite”.

Crédits photos : Roshan Boolkah (M.K Fotografi)

Alors que la restauration a été gravement affectée durant le confinement, Sharon Ng confie que la pandémie du Covid-19 a été l’occasion pour elle de prendre du temps et de revoir sa façon de penser. “J’ai pris conscience qu’il y a des métiers qui ont vraiment du sens mais malheureusement nous avons tendance à ne pas leur prêter assez d’attention.”

Crédits photos : Roshan Boolkah (M.K Fotografi)

“Du coup, je me sens de plus en plus attirée vers une carrière où je serai avant tout utile aux autres. Tout est encore un peu brouillon dans ma tête, mais je n’ai pas de doute que je vais trouver ma voie et donner un sens à ma vie”. Elle ajoute se sentir très concernée par l’écologie, la protection de l’environnement et l’impact du réchauffement climatique. D’ailleurs, depuis le collègue, elle limite le gaspillage aussi bien sur le plan alimentaire et que matériel. “Je suis bien consciente que ce n’est pas grand chose et que cela ne va pas forcément aider à éradiquer tous les problèmes environnementaux à Maurice. N’empêche, si chacun y met du sien, on peut espérer limiter les dégâts sur l’écosystème”.

Derrière son apparence de femme fragile se cache une personne très débrouillarde. Une fois ses tâches ou autres responsabilités effectuées au snack, Sharon Ng ne demeure jamais les bras croisés. Parmi ses nombreux passetemps, le jardinage, la lecture sur Wattpad, Netflix et de la musique romantique. «J’apprécie les choses simples et la nature. J’aime voyager pour découvrir d’autres cultures, de nouvelles langues et des paysages plutôt que perdre du temps sur les réseaux sociaux. Plutôt casanière que fêtarde, je préfère faire de la pâtisserie ou du bricolage à l’aide des tutoriels sur Youtube. Ça me su! it amplement. En tant que passionnée d’animaux, j’apprécie chaque petit moment que je passe à m’occuper de mes deux poules et de mes trois cochons d’Inde”.

Crédits photos : Roshan Boolkah (M.K Fotografi)

Autre trait de caractère que nous partage notre Star de Scope 2020 c’est d’être très attachée à ses racines puisque sa mère est originaire de Guangdong, une province dans le Sud de la Chine. D’ailleurs, en attendant la réouverture des frontières, la Curepipienne se fait un devoir de prendre régulièrement des nouvelles de grand-mère maternelle qu’elle visite chaque année. “ J’ai trop hâte de lui raconter cette expérience vécue grâce à ce concours de Scope. Elle sera fière d’apprendre que j’ai réussi à surmonter ma timidité et que j’ai réellement pris plaisir à prendre la pose devant la caméra de Roshan Boolkah. Sans oublier mon relooking grâce à la maquilleuse de Raya Cosmétiques qui m’a refilé de bons conseils. Dès fois, il faut oser sortir de sa zone de confort pour en apprendre davantage sur soi-même”.

Crédits photos : Roshan Boolkah (M.K Fotografi)

C’est définitivement plus à l’aise et complètement transformée que Sharon Ng est repartie après cette journée. Même l’équipe du Radisson Blu Azuri Resort & Spa a eu du mal à la reconnaître. De quoi l’encourager à sortir de sa tanière.