La mairie de Port-Louis et la Mauritius Ports Authority (MPA) ont signé un protocole d’accord (MoU) pour mettre en place des microprojets pour le bien-être des citadins résidant dans la périphérie du port. « Au cours d’une conférence de l’Association internationale Villes Ports (AIVP) à Riga en 2019, nous avons discuté du rôle du port dans le développement de sa ville. La MPA a décidé de travailler avec d’autres institutions, comme la mairie, pour rehausser l’image de Port-Louis », a expliqué Ramalingum Maistry, Chairman de la MPA, lors d’une cérémonie à la municipalité de Port-Louis jeudi dernier.

Dans un premier temps, la MPA prévoit un fonds de Rs 2 millions pour réaliser ces projets. « Ce sont surtout les habitants de Cassis, des Salines et de Roche-Bois, entre autres, qui en bénéficieront », dit-il. De son côté, le lord-maire, Mahfooz Cadersaïb, s’est réjoui de cet accord et devait rappeler le lien qui existe entre le port et la mairie. « En 2018, nous avions octroyé la médaille de la cité à la MPA pour le développement de la capitale. »

Profitant de l’occasion, le premier magistrat de la ville a déclaré que de gros projets devront voir le jour bientôt avec le “bunkering”, le “business park” et des activités commerciales, dont une bonne partie se situera non loin du port. « Nous allons travailler avec plusieurs institutions, dont la MPA, pour une meilleure stratégie pour le développement de Port-Louis dans des domaines de l’énergie renouvelable, du développement durable et de la gestion des catastrophes. »