Alexandre Bongout peut poursuivre ses études et sa carrière sportive sereinement

Le Trust Fund for Excellence in Sports (TFES) a avalisé plusieurs décisions en fin de semaine, dont l’assistance financière accordée aux bénéficiaires dans le cadre de leurs études tertiaires et vocationnelles, soit en forme de frais d’enregistrement et frais d’études.

Ils sont 17 à en faire partie dont Anais Angeline (handisports Rs 4 000), Kate Foo Kune (badminton Rs 165 235), Jeremy Esmyot (boxe Rs 36,700), Wilhem Emile (haltérophilie Rs 93,000), Nandeshwaree Lilowtee (tennis de table Rs 200,000), Melvin Appiah (badminton Rs 250,000), Shalinee Valaydon (haltérophilie Rs 22,300), Kimberley Jean Pierre (judo Rs 7 550), Sarah Sylva Marie (judo Rs 7 550), Alexandre Bongout (badminton Rs 250,000), Emmanuel Mounawah (Rs judo Rs 5,930), Gregory Lagane (cyclisme Rs 250,000), Alexandre Mayer (cyclisme Rs 220,500), Christopher Lagane (cyclisme Rs 220,500), Liliane Potiron (athlétisme Rs 3 810 mensuellement pendant une année), Cedric Coret (haltérophilie Rs 4 070)et Chandrine Perrine (jujitsu Rs 250 000). La judokate Loanne Durhone qui est encore en secondaire bénéficiera, elle, de Rs 57 900.

D’autres décisions ont été prises dont celle d’accorder une aide à la Fédération mauricienne de Natation de l’ordre de Rs 147 000 et à Noemi Alphonse (handisports) Rs 98 000. Des fonds issus, selon le TFES, du Corporate Social Responsibility. À noter aussi que Mike Rigobert a intégré la State Recognition Allowance Scheme et aura une allocation mensuelle de Rs 3 500.