Photo illustration

Une centaine de Mauriciens sont actuellement coincés à La Réunion. Sans moyens financiers pour certains, ils sont obligés de vivre de la gentillesse des Réunionnais. Le dernier vol prévu pour le 24 août étant annulé, ils espèrent pouvoir rentrer le 21 septembre, comme cela a été convenu avec les autorités, à qui ils lancent un appel.

Une Mauricienne habitant Maurice explique que sa belle-sœur est bloquée à La Réunion depuis mars. « Elle était partie à l’île sœur en vacances », explique-t-elle. Sauf que celle-ci est, depuis, bloquée à La Réunion. Depuis le début, sa belle-sœur s’occupe de toutes les démarches pour tenter de la faire revenir. « C’est très dur pour elle, explique cette dernière. Mais aussi pour tous ces Mauriciens qui n’ont pas vu leurs proches depuis des mois, alors qu’ils ne sont qu’à 40 minutes de vol du pays. »

Cette Mauricienne explique par ailleurs que le pire est que « les vols sont systématiquement annulés à la dernière minute, et ce, sans aucune explication ». En effet, depuis des mois, une centaine de Mauriciens essaient par tous les moyens d’obtenir un vol retour sur Maurice. « Ma belle-sœur a accouché seule là-bas. Elle y était avec son fils de deux ans et pensait rentrer avant l’accouchement, mais faute de vol, elle a dû y rester plus longtemps. C’est très dur », poursuit notre interlocutrice.

De plus, beaucoup de nos compatriotes vivent de la générosité des Réunionnais car, dit-elle, « ils n’ont pas d’argent et ne travaillent pas là-bas ». Aussi lance-t-elle un appel aux autorités pour « leur donner la garantie que, cette fois, le vol ne sera pas une énième fois annulé ».