« Nou demann nou premye minis, repran sa desizion-la, amenn nou dan sa vol-la », demande une porte-parole de la trentaine de Mauriciens bloqués à New Delhi.

Ils ont débarqué, hier, mardi 26 mai, à l’ambassade de Maurice pour effectuer un sit-in car ils souhaitent être rapatriés au plus vite.

Les Mauriciens sont montés au créneau et déplorent que le gouvernement les a « abandonnés » alors qu’ils ne demandent qu’à être rapatriés dans leur pays.

Ils disent ne pas comprendre pourquoi les autorités ne leur permettent pas de monter à bord du vol d’Air India prévu le 3 juin.

A lire dans l’édition du le mauricien du mercredi 27 mai 2020