La Mauritius Investment Corporation Limited (MIC), filiale de la Banque de Maurice et mise sur pied pour venir en aide aux entités économiques stratégiques en détresse, a confirmé sa première intervention. Des fonds de Rs 1 milliard ont été avancés au groupe hôtelier LUX* Island Resorts dans le sillage de l’arrêt des opérations dans ce secteur économique, avec la fermeture des frontières à la suite de la propagation de la COVID-19. Trois autres Majors de l’industrie hôtelière et un opérateur dans le secteur du textile sont sur le point de conclure des négociations pour bénéficier d’un encadrement financier de ce guichet de la Banque de Maurice, avec un War Chest de USD 2 milliards (environ Rs 80 milliards).

L’enveloppe de Rs 1 milliard, mise à la disposition de LUX* Island Resorts, est sous forme de « redeemable and convertible secured bonds with a 9-Year tenure at an undisclosed fixed rate whose coupon will be payable twice per year ». Rappelons que les parties contractantes à ce guichet sont tenues de signer et de respecter des Non-Disclosure Agreements. Le montant peut être remboursé de manière prématurée et « any un-repaid principal will be convertible into shares at the average daily VWAP of LUX during H1-2020 ». Les recettes de Rs 1 milliard serviront pour le financement des “domestic working capital requirements” aussi bien que pour le remboursement des intérêts sur des emprunts auprès des institutions financières.