Photo d'illustration

La Mauritius Library Association (MLA) estime qu’il est primordial d’offrir une formation pédagogique aux bibliothécaires d’établissement secondaire et aux futures recrues du primaire. Elle a envoyé une correspondance en ce sens à la vice-Première ministre et ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, en vue de la création de bibliothèques dans les établissements primaires et de la professionnalisation du métier de bibliothécaire dans le cadre des mesures budgétaires 2021-2022. D’autres mesures sont également proposées.

« La bibliothèque scolaire ne doit pas être vue comme une simple pourvoyeuse de service pour l’emprunt de livres et la mise à disposition d’autres ressources à des élèves. Elle doit être considérée de manière globale comme un outil pédagogique qui accompagne l’élève dans son développement intégral », plaide la Mauritius Library Association (MLA) dans sa correspondance en faisant une série de recommandations.

Elle propose ainsi que l’aménagement des locaux d’une bibliothèque scolaire soit mûrement réfléchi en fonction de son public – Grade 1 à 6 – afin de la rendre plus accueillante. Elle doit être équipée de meubles appropriés et d’autres infrastructures méticuleusement choisies. L’espace doit être bien ventilé et du matériel technologique – ordinateur avec accès à Internet et projecteur – mis à disposition des apprenants et des enseignants/bibliothécaires pour favoriser l’apprentissage. Son président, Gheerishsing Gopaul, note également l’importance d’une décoration intérieure propice à l’apprentissage avec des couleurs appropriées.

Il estime que les bibliothécaires doivent également avoir une formation pédagogique. Il observe que ceux travaillant dans les bibliothèques du secondaire font partie du personnel non-enseignant. « In short they are simply viewed as custodians and providers of books and information. » Or, poursuit-il, leur rôle a changé au fil des ans et « it is high time to take them on board as salient stakeholders who impart knowledge and education to students ».

Ainsi, il est d’avis que le rôle pédagogique que jouent les bibliothécaires ne doit pas être sous-estimé. Et pour lui, seul un « paradigm shift in the perspective of authorities » de manière urgente pourra renforcer ce rôle. Il propose, à leur intention, une formation taillée sur mesure avec des modules de psychologie et axés sur le comportement des élèves, la pédagogie, les médias, l’apprentissage numérique et la gestion de classe.

Le président de la MLA souligne qu’il y a une baisse alarmante du taux d’alphabétisation relevé par la Banque mondiale et le Mauritius Institute of Education dans leur rapport conjoint sorti en 2021. M. Gopaul précise que les propositions de la MLA « sont de bonne foi » avec l’objectif d’améliorer la société mauricienne.

Lors du dernier budget, le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, avait annoncé le recrutement de 257 Library Officers pour les établissements primaires et secondaires. Il avait aussi annoncé l’aménagement de bibliothèques dans les écoles primaires et une amélioration des infrastructures dans le secondaire.