Afin de digitaliser davantage les services offerts à la population, la MauSign Certificate Authority, une autorité de certification agréée, voit le jour. Cette autorité qui sera gérée par le National Computer Board permettra de signer des documents électroniquement, mais aussi de les sécuriser.

Le lancement la MauSign Certificate Authority a été faite jeudi après-midi par le ministre des TIC, Deepak Balgobin.

« La MauSign Certificate Authority donne la possibilité aux Mauriciens et aux entreprises d’acheter les signatures numériques. À travers ces signatures, ils pourront exécuter des transactions et signer leurs documents en ligne », explique le ministre en soulignant que les utilisateurs d’une signature digitale pourront signer leurs courriels et d’autres documents également.

Avec ce lancement, la dépendance sur le papier est réduite tout comme sur les photocopies et les documents à scanner.

« À travers la MCA, toutes ces transactions peuvent se faire en ligne de chez soi », a-t-il déclaré. Quatre catégories de certificats numériques seront disponibles, soit pour les individus, les entreprises, les serveurs et les prestataires de service. La validité de ces signatures sera d’une durée d’une ou de deux ans.

Deepak Balgobin a fait ressortir qu’auparavant les signatures digitales devaient être achetées par la compagnie E-Mudhra. Pour être détenteur d’une signature digitale, l’intéressé doit remplir un formulaire sur le page mausign.govmu.org. Le paiement peut se faire en ligne ou par la Mauritius Post. Une fois cette étape franchie, il faudra se rendre au bureau de poste pour la vérification des documents.

Le montant qu’un individu devra payer pour avoir sa signature digitale est de Rs 500 par année. Pour une nouvelle émission, une somme de Rs 250 devra être payée. S’agissant des entreprises, elles devront débourser Rs 1 000 pour une signature digitale d’une durée d’un an. Et pour deux ans, la somme à débourser est de Rs 1 800.

Lors de la présentation de la MauSign Certification Authority, Deepak Balgobin a fait état des projets réalisés par le gouvernement pour digitaliser les différents services offerts. Il a souligné qu’à ce jour, plus de 100 services sont permis en ligne. De plus, a-t-il dit, le secteur des TIC a connu une croissance de 5,9% en dépit de la pandémie de Covid-19.

Les écoles connectées au Wi-Fi

Deepak Balgobin a annoncé la connexion au Wi-Fi de toutes les écoles de gouvernement de Maurice et de Rodrigues. Un appel d’offres a déjà été lancé en ce sens. La connexion à Internet, a-t-il dit, permettra aux élèves et aux enseignants d’avoir davantage d’activités. Toujours au sujet des écoles, il a annoncé que des cours de robotique y débuteront.
Au sujet de la carte de vaccination digitale, il a déclaré qu’elle sera lancée la semaine prochaine. Des discussions se tiennent à ce sujet par le High Level Committee sur les règlements et les modalités.

D’autre part, concernant le Smart Parking, ce projet prendra un peu de temps mais sera réalisé, selon lui. À la suite au lancement de Mokloud, Deepak Balgobin a fait part que les résultats du School Certificate et du Higher School Certificate ainsi que le permis de conduire seront bientôt accessibles sur cette plateforme.