Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a lors de son intervention, hier soir, d’une durée de quatre minutes et dux secondes, affirmé que ce nouveau confinement de quinze jours serait nécessaire pour aider à contrer cette nouvelle propagation de la COVID-19 dans le pays.

« Nou finn toultan dir ki ena touzour enn risk », a-t-il souligné hier, avec la confirmation de nouveaux cas locaux positifs au Coronavirus, établissant qu’il y a un nouveau « cluster » de propagation dans la communauté mauricienne. « Depi enn semenn nou finn gagn bann ka de Covid. Sa bann ka-la ti dan enn sel cluster ek tou ti deza dan karantenn. Nou trouve ki premie ka finn ariv dan premie semenn fevrie. Nou finn gagn kat ka ki finn detekte dan enn flu clinic ek 1 lot ek premie cluster. Sitiasion nepli parey », a expliqué le PM.

Pravind Jugnauth a soutenu que bien que ces cas avérés émanent de la même région, soit les Plaines-Wilhems, « nou pou bizin pran bann mezir bokou pli strik pou anpes viris-la propaze », dans sa démarche de justifier cette décision. « Malgre ki nou ena 1 de bann protokol le pli strik o mond, nou finn toultan dir ki ena touzour enn risk. Nou devwar an tan ki enn gouvernman se anpes sa virus la propaze ek protez popilasion », a affirmé le chef du gouvernement. Et de faire ressortir qu’il y a un full lockdown ce mercredi pour que les commerces dont les supermarchés, supérettes, boulangeries, station d’essence, entre autres, puissent s’organiser pour servir le public dès jeudi. « Otorite pou bien sever lor respe konsign saniter kouma met mask ek social distancing », a avancé Pravind Jugnauth.

Par ailleurs, le Premier ministre a demandé aux pèlerins qui se trouvent à Grand-Bassin dans le cadre de la fête Maha Shivaratree de rentrer chez eux au plus vite, avec des dispositions prises par la CNT. Et d’estimer que le pays pourra surmonter cette nouvelle vague de cas locaux avec discipline et dans le respect des consignes.