Photo archive

Dans son message de fin d’année à la population, le père Philippe Goupille, président du Conseil des Religions (CDR), salue les « qualités profondes des Mauriciens au-delà des différences de religion », face aux événements imprévus et sombres ayant secoué et bouleversé le pays durant l’année écoulée. Le père Goupille relève « la compassion », « la solidarité », « le courage », « la détermination », « la discipline » et « l’esprit de créativité » qui ont émergé dans l’attitude des Mauriciens, que ce soit par rapport à la pandémie de COVID-19 ou à l’affaire Wakashio. Mais en ce qui concerne l’avenir et le progrès du pays, il y a nécessité, selon le président du CDR, de renforcer « le respect mutuel », de « sortir des préjugés » et « d’éteindre la violence ».

Ci-après le message du père Goupille.

« Au nom du Conseil des religions et en mon nom personnel, je viens vous exprimer nos meilleurs vœux au seuil de l’année nouvelle. L’année dernière à pareille époque, nous ne pouvions pas imaginer à quel point l’année serait perturbée et bouleversée par des événements imprévus comme la pandémie de COVID-19 ou encore le naufrage du Wakashio.

À travers ces événements, nous avons pu mesurer des qualités profondes qui habitent le cœur des Mauriciens au-delà des différences de religion. Nous avons fait preuve de discipline pour répondre à l’appel de nos dirigeants pendant le confinement. Un immense élan de solidarité nous a permis de reprendre espoir après la marée noire dans nos lagons. Nous avons développé aussi une nouvelle prise de conscience sur l’importance de préserver la nature et notre environnement.

Après le confinement, nous avons repris le travail avec courage et détermination tout en montrant de la compassion pour ceux et celles que la pandémie a laissés dans l’incertitude et parfois le désarroi. Nous avons inventé des nouveaux produits “Made in Moris”, nous avons été témoins d’une réorientation de notre potentiel touristique et Rodrigues a pris une place nouvelle dans l’horizon de nos voyages.

Dans toutes les religions à travers des chemins parfois différents, nous célébrons la grandeur et la puissance du Dieu créateur. Plus que jamais nous sommes invités à célébrer un Dieu qui nous a mis sur terre pour développer la terre et travailler à une meilleure collaboration entre tous les pays du monde. Les épreuves que nous avons subies ne doivent pas être vues comme une punition d’un Dieu Vengeur ni le résultat d’un Destin sur lequel nous n’avons pas de prise. Ce que nos religions nous apprennent c’est que Dieu compte sur les qualités d’Intelligence et de générosité de l’Homme pour bâtir un avenir meilleur. La grandeur de Dieu c’est l’homme debout. Dieu nous a créés libres de choisir entre le bien et le mal. Les épreuves que nous subissons sur cette terre viennent bien souvent de nos propres choix. Nous faisons le mal que nous ne voulons pas et nous ne faisons pas le bien que nous voulons.

Dans toutes nos religions à Maurice, nous avons l’habitude de prier spécialement pour demander à Dieu de bénir l’année nouvelle. Bénir, cela veut dire nous aider à faire de bons choix – à suivre notre conscience, à renoncer aux ténèbres pour aller vers la lumière. Je rappelle brièvement quelques valeurs qui nous habitent dans notre paysage multireligieux : la « lumière » de Divali pour chasser les ténèbres, la « compassion » qui est au cœur du Bouddhisme et nous fait vibrer devant les joies et les peines de nos voisins, le « pardon des offenses » dans l’Évangile de Jésus, la « valeur sacrée » des écritures pour nos frères musulmans. Nous saluons aussi la vision du fondateur de la foi bahaïe qui nous rappelle que toutes les religions se retrouvent dans leurs valeurs fondamentales.

Plus que jamais nous avons besoin de nous respecter mutuellement, de sortir des préjugés, d’éteindre la violence dans nos cœurs car sans la Paix et l’Harmonie sociale, nous ne pourrons envisager le progrès de notre pays pour l’Année 2021. C’est dans ce sens que le Conseil des Religions vous invite à vivre l’Année Nouvelle. Meilleurs vœux à tous. »