La première tempête tropicale à se former pour cette nouvelle année cyclonique dans le bassin du Sud-Ouest de l’océan Indien sera nommée Alicia. Ce système dépressionnaire montre des signes d’intensification et, selon toutes probabilités, pourrait commencer à influencer le temps à partir de Rodrigues dès demain, si sa trajectoire du Sud-Ouest se maintient. De l’autre côté, un autre système est en gestation à l’Est de Diego-Garcia avec une probabilité réduite de devenir une tempêt.

La station météorologique de Vacoas baptisera très prochainement la première tempête tropicale. Selon les observations, la basse pression située loin au Nord-Est du bassin de l’océan Indien démontre une activité convective dans la région indonésienne. « La convection dans la région équatoriale devrait augmenter avec le développement d’une autre dynamique provenant du continent africain et se dirigeant vers l’est à partir de ce week-end », avance la station météorologique.

Du fait de l’intensification du système dans la zone indonésienne, les prévisions indiquent que le système se déplacera en direction du Sud-Ouest, avant de se renforcer davantage à partir de ce samedi. Selon la trajectoire, il se situera loin à l’Est-Sud-Est de Diego -Garcia et pourrait continuer sur cette trajectoire, devenant ainsi une dépression tropicale à partir de ce week-end.

Toutefois, il existe encore des incertitudes concernant une intensification définitive alors que le système se trouvera loin au Nord-Est de Rodrigues ce dimanche. « Les deux systèmes évoluent très loin des Mascareignes, mais devraient s’intensifier dans les jours à venir, pour passer assez loin de la région. Il se pourrait que le système qui nous intéresse en premier soit baptisé ce week-end, bien que cela dépende des systèmes numériques, dans lesquels l’on note pour le moment des divergences. »

Par ailleurs, ces deux systèmes en formation suscitent aussi l’intérêt à La Réunion. Le site de Météo France indique que « les vents observés sont faibles en son cœur » et que « les vents plus forts, de l’ordre de 15/20 kt, sont loin au centre ».  Toutefois, une évolution importante du système n’a pas été observée selon les dernières images satellitaires. « On observe toujours une faible zone de vorticité, sans grande convection associée à proximité de l’île de Diego-Garcia. Au cours des prochains jours, cette zone de vorticité pourrait persister, voire même se renforcer, grâce à la présence d’une bonne alimentation d’alizé », indique-t-on.