Les jacarandas font place au tracé du Metro Express

Alors qu’il était initialement prévu dans le tracé du Metro Express que les tramways parcourent la place des taxis de Quatre-Bornes avant de se diriger vers la route Saint-Jean et, en sens inverse, vers la gare de Quatre-Bornes, les autorités ont finalement décidé de modifier le tracé afin de ne pas priver les chauffeurs de taxi de leur lieu de travail. Il a, donc, été décidé qu’une partie de la cour de l’Hôtel de Ville servira de passage pour les tramways, évitant ainsi la démolition de la place des taxis. Par conséquent, le mur et la porte d’entrée de la mairie ont été, le 11 septembre, démolis au même titre qu’une dizaine de jacarandas qui ont été abattus pour faire place aux travaux.

Les ouvriers de Larsen & Toubro (L&T) mettent les bouchés doubles pour terminer à temps les travaux du Metro Express de Rose-Hill à la gare de Quatre-Bornes (phase 2A), en avril 2021. Alors que la pose des rails est en cours entre Ollier et Quatre-Bornes, des travaux préliminaires ont démarré sur la gare d’autobus à laquelle viendra s’ajouter une station de tramway. Le changement de tracé dans le virage, entre la mairie et la gare, a donc nécessité l’abattage d’une rangée de jacarandas qui longeaient la cour de la mairie, au grand dam de nombreux habitants de la ville des fleurs. Les plus anciens, en particulier, regrettent que ces arbres, dotés d’une superbe floraison mauve, ne fassent plus partie de leur paysage.  

Le maire de Quatre-Bornes, Nagen Mootoosamy, indique que “c’est triste de voir disparaître ces magnifiques arbres qui nous dispensaient de l’ombre, mais nous n’avions pas d’autre choix que de les abattre car nous nous serions retrouvés en très mauvaise posture pour compléter les travaux.” Il tient, toutefois, à “rassurer les habitants puisque d’autres arbres seront plantés ultérieurement, davantage même que le nombre actuel, sur le futur parc de loisir qui sera aménagé à la rue Farquhar.”

Notons, par ailleurs, que les travaux de réalignement du réseau d’utilités publiques suit son cours à la route Saint Jean (Phase 2B). “Les travaux ont été complétés à 50%. Le CEB collabore actuellement avec L&T pour la connexion du réseau électrique”, nous indique Nausheen Aullybux, responsable de la communication à L&T. En vue de faire de la place, les jacarandas qui bordent l’entrée ont aussi été coupés.

La mairie de Quatre-Bornes procède actuellement à l’aménagement des cinq terrains qu’elle a acquis afin d’abriter les 88 places de stationnement gratuits destinés à compenser la suppression des parkings qui étaient situés en bordure des bâtiments commerciaux de la route Saint Jean. Ces suppressions ont pour objectif d’élargir les deux voies externes de la route Saint Jean en vue de faire de la place aux chemins de fer sur les deux voies du milieu. Ces nouvelles aires de stationnement se situent dans un périmètre de 200 mètres autour de la municipalité de Quatre-Bornes.

Le premier emplacement doté de 28 places de parking se situe à la route Saint Jean à côté du magasin Manjoo Interdecor. Les automobilistes peuvent d’ores et déjà garer leurs véhicules sur un parking de 11 places aménagé à l’angle de la rue des Glaïeuls et de la route Saint Jean. Un peu plus loin, à côté du Goliva Court, se trouve une aire de stationnement qui pourra accueillir 24 voitures. À l’angle de la route Saint Jean et la rue Surath, un terrain accueillera 19 véhicules. Et finalement, seuls 6 automobilistes pourront se garer sur un parking sis à l’angle de la route Saint Jean et l’avenue Tulipes.