La police soupçonne un règlement de comptes entre des membres d’un réseau de drogue derrière l’agression mortelle de Jean Desvaux Augustin (55 ans), un habitant de Cité Florida, Baie-du-Tombeau. Les enquêteurs sont en présence de renseignements que ce dernier aurait pris plus de Rs 1 million de drogue pour vendre et aurait empoché tout l’argent. La CID de Port-Louis est sur la piste d’un trafiquant de drogue qui aurait donné des instructions pour passer à tabac le quinquagénaire.

Une équipe de l’ADSU a obtenu des renseignements qu’un homme avait été séquestré et passé à tabac dans un bâtiment à Karo-Kaliptis, Roche-Bois, jeudi soir. Après avoir réussi à identifier le lieu, ils sont tombés sur deux personnes qui agressaient Jean Desvaux Augustin. Ce dernier était dans un sale état, avec le visage tuméfié et des traces de sang sur tout le corps.

L’un des assaillants, Jean Eric Baptiste (26 ans) a été appréhendé par la police, alors que son complice a pu s’enfuir. Cet habitant de Terre-Rouge a été emmené sur les lieux, où la victime se trouvait à terre. En voyant Jean Eric Baptiste, le quinquagénaire l’a positivement identifié comme étant l’un de ses agresseurs. « Jean Eric Baptiste sa. Li ti pe bat mwa. » Le suspect est resté silencieux après cette déclaration.
Entre-temps, le quinquagénaire a souhaité une assistance médicale et l’ADSU l’a conduit à l’hôpital Jeetoo. En chemin, il a déclaré qu’il n’était pas en mesure d’expliquer les circonstances de son agression. Il a alors été placé en observation pour des traitements médicaux. C’est dans la nuit qu’un médecin a informé la police que Jean Desvaux Augustin a rendu l’âme. Sa dépouille a été transférée à la morgue pour une autopsie. Entre-temps, Jean Eric Baptiste a été placé en détention et une OB pour Murder a été ouverte au poste de police d’Abercrombie.

Le quartier général de l’ADSU suit cette affaire de près, car c’est cette unité qui a appris sur le terrain que Jean Desvaux Augustin aurait volé un colis de drogue appartenant à un trafiquant d’un faubourg de la localité depuis plus d’un mois. Les membres du réseau auraient appris cette information, car le quinquagénaire a récemment acheté plusieurs articles chez lui et il paraissait avoir beaucoup d’argent alors qu’il exerce comme maçon de temps en temps.

De plus, le réseau a appris qu’il a remis à de petits Dealers une certaine quantité de drogue pour vendre. Sauf qu’il n’est pas connu pour être un fournisseur. Des émissaires de ce trafiquant ont rencontré la victime à plusieurs reprises pour lui demander de rembourser cet argent de drogue, qu’il a refusé. Ce serait dans ces circonstances que deux membres du réseau l’ont emmené dans une maison pour le séquestrer et le passer à tabac.
Cette information est venue aux oreilles de l’ADSU jeudi soir et c’est alors qu’une équipe est sortie pour porter secours à Jean Desvaux Augustin. Le surintendant Azima et l’ASP Hosany ont été informés des retombées de la sortie de cette équipe de l’ADSU hier. Le suspect Jean-Eric Baptiste, qui était en liberté conditionnelle pour possession de cannabis, n’a rien avoué depuis son arrestation. La police n’écarte pas l’interpellation de ce trafiquant prochainement.