Photo d'illustration

Un rebondissement est survenu au niveau de l’enquête menée par la CID dans le cadre du meurtre de Dharmanand Halkharee (37 ans), survenu dans la soirée de dimanche à Rivière-des-Anguilles. En effet, alors que l’épouse de la victime, Reshma Halkharee (43 ans), avait dans un premier temps avoué le crime, les enquêteurs ont toutefois noté des incohérences dans sa version, les menant à arrêter sa sœur, Aruna Sewsurrun, née Adhar (39 ans), et son frère, Vinay Adhar (44 ans).

Dans un premier temps, Reshma Halkharee avait déclaré avoir assené à son époux des coups de sabre en vue de se défendre. Mais elle a été incapable de dire où elle l’a blessé. La police a alors appréhendé Aruna Sewsurrun, qui est passée aux aveux. Comme sa sœur, cette employée de supermarché a expliqué aux enquêteurs que le couple Halkharee était venu chez eux à Rivière-des-Anguilles afin de fêter un anniversaire. Dans la soirée, les protagonistes consommaient des boissons alcoolisées quand une dispute a éclaté. Reshma Halkharee, n’arrivant pas à trouver son paquet de cigarettes, s’en serait alors pris à son époux. Ce dernier ne s’est pas laissé faire et devait lui lancer des jurons. La quadragénaire l’a alors giflé.

Le beau-frère de la victime, Vinay Adhar, a ensuite tenté de calmer la situation. Il a reproché à sa sœur aînée son comportement vis-à-vis de son époux. Poursuivant son récit, Aruna Sewsurrun avance qu’elle s’est rangée du côté de sa sœur, Reshma. Comme elles étaient sous l’influence de l’alcool, toutes deux se sont alors acharnées sur leur frère, Vinay, qui s’est saisi d’un sabre pour se défendre. Mais ce faisant, il aurait assené un coup à la main de Reshma Halkharee, avant de quitter la maison pour se diriger au poste de police de Rivière-des-Anguilles afin d’y solliciter de l’aide.

Entre-temps, la situation était tendue à Bhim Street, où les deux sœurs se sont bagarrées avec Dharmanand Halkharee. Aruna Sewsurrun se serait ainsi saisie d’un couteau et devait agresser son beau-frère au dos, au cou et à l’estomac. Ce dernier s’est écroulé dans la cour familiale et devait rendre l’âme avant même l’arrivée des secours. Selon l’autopsie, le décès de la victime est dû à un “stab wound to the chest”.

Après l’arrestation de Reshma Halkharee, la police a interpellé Aruna Sewsurrun, qui fait face à une accusation provisoire de meurtre. Son frère, Vinay Adhar, sera, lui, inculpé d’agression sur Reshma Halkharee. Hier, cette dernière était toujours en observation à l’hôpital Nehru après sa blessure à la main. Elle est attendue en justice incessamment, où elle devra faire face à une charge provisoire de “conspiracy”.