Vishwadeo Gobin, le père de l’Attorney General, Maneesh Gobin, a renoncé au poste de président du Mahatma Gandhi Institute (MGI) et du Rabindranath Tagore Institute (RTI) que lui avait octroyé le conseil des ministres vendredi dernier, quelques jours après la nomination du frère du ministre Hurdoyal à la Mauritius Shipping Corporation.

Ces deux nominations de proches du gouvernement avaient soulevé un tollé en fin de semaine et le jour de la manifestation monstre de samedi dans les rues de la capitale.

À travers un communiqué émis, hier, dimanche, Vishwadeo Gobin se dit honoré de la décision de cette nomination mais  annonce qu’il ne peut malheureusement pas accepter le poste vue « cette triste campagne personnelle qui a débuté depuis vendredi ».

Il explique qu’à 75 ans, il souhaitait être associé à quelque chose de constructif et avait l’intention de « s’assurer que la question de rémunération ne soit pas à l’ordre du jour… et qu’il pouvait se permettre de contribuer sur base volontaire ».

Le communiqué du conseil des ministres annonçant sa nomination ne fait pas mention de cette mansuétude financière du père du ministre.