Mike Rishworth a démissionné de son poste de Chief Executive Officer du Mauritius Turf Club, vendredi après-midi, soit peu avant l’assemblée générale.

Dans un communiqué émis ce matin, on peut lire que le Sud-Africain ne voulait pas que sa décision soit mal interprétée et c’est la raison pour laquelle, il a soumis sa démission avant que ne commence l’assemblée générale, vendredi dernier.

Toutefois, ce n’est que ce matin qu’il s’est adressé au Board d’Administration et du Management pour annoncer sa décision, une décision pour le moins inattendue dans la mesure où il lui restait que quelques mois avant que son contrat n’expire.

La raison principale qui l’a contraint  à prendre cette décision c’est qu’il était pris dans une guerre larvée entre son board d’administration qui était déjà divisé et la Gambling Regulatory Authority qui veut s’imposer comme l’autorité hippique à Maurice.

Du coup il estime n’avoir pas la marge de manœuvre nécessaire pour fonctionner et contribuer à l’épanouissement du sport hippique pour un meilleur avenir

Voir Plus dans l’édition du mauricien du mardi 9 mars 2021 qui ser disponible cet après-midi.