Les choses s’activent dans les coulisses. Le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs (MAJSL) compte réunir ses cadres cette semaine afin de mettre sur pied la stratégie qui rythmera la reprise une fois le confinement levé.

Le plan de relance concerne l’ensemble des fédérations sportives reconnues par le MJS. En fait, le MAJSL avait déjà une idée sur la relance dans son ensemble. Initialement, elle devait se dérouler en quatre phases. Mais les fédérations sportives ont fait comprendre que la première phase avait déjà été bouclée.

En effet, la première des quatre étapes de la relance concernait les sportifs dits élite. Selon le plan initial, c’est l’aspect physique qui devait être considéré en premier lieu.

Pour cela, les athlètes auraient eu accès à cinq stades régionaux, répartis à travers l’île, pour la reprise du travail foncier dans le cadre de leur préparation physique. Les stades de Flacq (Auguste-Vollaire), Bambous (Germain-Comarmond) et Anjalay (Belle-Vue), entre autres, ont d’ailleurs été identifiés. Cette première partie du plan de relance concernait les quelque 150 athlètes boursiers de la High Level Sport Unit (HLSU).

« Mais toutes ou presque toutes les fédérations ont laissé entendre qu’elles avaient déjà envoyé des programmes de keep fit à leurs athlètes afin qu’ils se maintiennent en forme pendant le confinement », dit une source au sein du MAJSL.

On sait que plusieurs fédérations, à l’instar de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) et de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC), ont demandé à leurs athlètes élite de se maintenir en condition.

« Nous avons noté que plusieurs fédérations ont demandé et veillé à ce que leurs athlètes se maintiennent en condition physique. De ce fait, on pourrait passer outre la première phase », laisse-t-on encore entendre du côté du MAJSL.

La deuxième phase concernera la réouverture des gymnases. L’avis du ministère de la Santé sera donc sollicité pour la marche à suivre. « Le programme devrait être finalisé cette semaine. Une réunion se tiendra pour définir les modalités. » Maurice ayant toutefois enregistré deux nouveaux cas de Covid-19 dimanche, il faudra définitivement attendre pour plus d’éclaircissements.

Les deux dernières phases concernent dans un premier temps la réouverture des infrastructures au grand public et, ensuite, un retour total à la normale. « Évidemment, cela va dépendre de beaucoup de facteurs. Mais nous avons noté que presque toutes les fédérations ont soumis un plan pour la relance. » Le plan de relance devrait d’ailleurs être soumis au conseil des ministres en fin de semaine.