Accord signé entre la CTSP et Airmate en août 2019 afin de « mettre un terme au travail précaire ».

Airmates Ltd vient de mettre fin au contrat de 54 Cabin Crew. Ces derniers étaient employés sous contrat de deux ans. Selon leur représentant syndical, Reaz Chuttoo, président de la Confédération des travailleurs des secteurs public et privé (CTSP), il s’agit là d’un cas de « licenciement sauvage que la confédération dénonce avec force ».

« La direction d’Airmates Ltd aurait dû informer les travailleurs pour qu’elles prennent leurs dispositions. Elle aurait dû également avoir une rencontre avec la CTSP pour expliquer la situation. On a tout simplement déclaré que leur contrat n’a pas été renouvelé et sans d’autres explications », a déclaré Reaz Chuttoo. Et d’insister sur le fait que d’après les nouvelles dispositions de la Workers Rights Act, un travailleur sous contrat qui travaille pendant plus d’un an au sein d’une entreprise devient permanent.

« Or j’ai comme impression que cette disposition de la loi n’est pas en train d’être appliquée. Quant à la CTSP, nous n’allons pas rester les bras croisés. Nous allons organiser une conférence de presse d’ici jeudi pour donner le ton. Il se pourrait que cette conférence de presse soit suivie d’une manifestation dans les rues de Port-Louis », a déclaré Reaz Chuttoo. Avec la fin de leur contrat, les employés licenciés se verront dans l’obligation de rembourser une certaine somme d’argent qui leur avait été remise pour l’achat de la nourriture, a souligné le syndicaliste.

Selon d’autres sources, le nonrenouvellement du contrat de ces Cabin Crew trouve son origine dans l’onde de choc provoqué par le coronavirus qui a contraint Air Mauritius à ne plus desservir certaines lignes. Ce qui fait que moins de contractuels sont nécessaires. Le besoin de ces travailleurs contractuels est basé sur le besoin opérationnel d’Air Mauritius, explique-t-on. Par ailleurs, le Reaz Chuttoo a profité de l’occasion pour dénoncer le « transfert punitif » de Soondress Sawmynaden, recteur du collège Maurice Curé SSS à Rivière-duRempart.