PHOTO : CTSP

Les membres de la Confédération des Travailleurs des Secteurs Public et Privé se sont rassemblés devant la Cour suprême pour contester les démarches du patronat visant à changer certaines lois protégeant les travailleurs, dont le Redundancy Board et le Wage Assistance Scheme.

Pour Reeaz Chuttoo, porte-parole de la CTSP,  il est malheureux que “seule la CTSP s’intéresse au sort des 700 000 travailleurs à Maurice”.

« Malgré les débats, personne ne réalise qu’il y a une menace réelle aujourd’hui. Il y a un cabinet d’avocats qui représente le secteur privé qui conteste les lois fondamentales du Works Rights Act. Ces derniers ne sont pas d’accord que lorsqu’on licencie une personne pour n’importe quelle raison, il faut la payer ses temps de service. Ils veulent revenir au système barbare d’auparavant », a-t-il déclaré.

LA CTSP annonce un nouveau rassemblement le 19 février.

PHOTO : CTSP
PHOTO : CTSP
PHOTO : CTSP