Photo illustration

Le ministre Teeluck a souligné dans son intervention au Morne que la deuxième phase du projet de l’Intercontinental Slavery Museum (ISM) devrait démarrer «très vite».

Pour rappel, la première phase du projet qui concerne une exposition sur l’esclavage à Maurice et dans l’océan Indien, occupe déjà une partie de l’enceinte de l’hôpital militaire, à Trou-Fanfaron, à proximité de l’Aapravasi Ghat. Ce choix, selon le ministre Teeluck, est une recommandation de la Commission justice et vérité (CJV). En 2011, elle recommandait que «l’hôpital soit intégralement restauré conformément aux normes internationales de conservation et qu’il soit réhabilité en tant que Musée intercontinental de l’esclavage».

Lors de son intervention, le ministre Teeluck a mis en exergue l’importance de la consultation publique pour la mise en place de ce Musée qui a réuni 3000 participants pour l’élaboration d’autres expositions à venir pour mieux cerner cette période de l’histoire de Maurice. Les artistes sont aussi invités à y apporter leurs contributions.

Dans cette perspective, Maurice fait appel aux pays amis, dont la France et les Etats-Unis, pour une aide dans la concrétisation de la deuxième phase du projet du Musée de l’Esclavage.