« Mo ti ankor zanfan/ Kan Bhai Mamade/ Ti antrenn lekip Moris/ Jean-Claude Serret pe bare/ Dany Imbert pe tir dife/ Pa ti konn nanyen/ Tou sinpleman/ Ti pe ekout lor radio/ Lanvi pran mwa pou al gete/ Pou apresie football morisien ».

A travers le titre Football Lontan, Guilliano Méyépa, aka Yano, a souhaité rendre un hommage à l’époque où la passion du ballon rond animée toute l’île. « Je suis davantage spécialisé à écrire sur l’histoire et j’ai déjà une chanson sur le patriotisme », dit l’interprète de Sagosien (2018).

Guilliano Méyépa raconte avoir, pour ce nouveau projet, puisé des archives de la Bibliothèque nationale, à Port-Louis, se replongeant ainsi dans son enfance. Epoque à laquelle « nous avions un amour pour le football ».

« Je suis allé à la rencontre de Sarjoo Gowreesunkur pour lui parler de mon projet ». Le conseil que lui prodigue l’ancien joueur et entraîneur : « Fer li mo frer! »

Football Lontan revient sur les grands noms qui ont « kontribiye pou devlopman ek lavansman », dont Benjamin Théodore, Saleem Moosa, Mukesh Ramrekha, Jaya Pillay, les frères Chundunsigh, Claude Lim Hon, Jean-Marc Ithier, Henry Spéville, entre autres.

« Je n’ai pu introduire le nom de toutes les personnes, mais il y a tout de même une balance entre les joueurs mauriciens et rodriguais, les dirigeants, entraîneurs, et même les arbitres », soutient Guilliano Méyépa, qui souligne que « je cautionne pas le communautarisme, me football finn mor ar nouvo formil ».

Guilliano Méyépa espère, en outre, réaliser un clip pour ce sega. Pour cela, il souhaite réunir les anciennes gloires du football.