(Photo by Kena Betancur / AFP)

Maurice ne figure plus sur la « Safe List » du Royaume-Uni. En effet, les restrictions de voyage dans ce pays ont été étendues aux pays et îles proches de l’Afrique du Sud pour éviter la propagation de la variante sud-africaine de la COVID-19. Les pays concernés sont la Namibie, le Zimbabwe, l’Angola, le Botswana, Maurice et les Seychelles. Ce nouveau règlement entre en vigueur ce samedi. Toutefois, une exemption est prévue pour les ressortissants britanniques et irlandais.

Des voyageurs en provenance de pays proches de l’Afrique du Sud, à savoir de Namibie, du Zimbabwe, d’Angola, du Botswana, ainsi que des nations insulaires de Maurice et des Seychelles, sont en effet interdits d’entrée en Angleterre à partir d’aujourd’hui. Une décision prise pour arrêter la propagation de la variante sud-africaine de COVID-19. Si cette interdiction n’est pas appliquée pour les ressortissants britanniques et irlandais, ces derniers auront toutefois à suivre les procédures de quarantaine existantes. Pour rappel, les voyageurs en provenance d’Afrique du Sud n’ont plus accès à l’Angleterre depuis le 24 décembre dernier.

Selon la presse internationale, le Botswana et les îles des Seychelles et de Maurice sont retirés de la « UK list of safe travel corridors » en raison de la fréquence élevée des déplacements entre ces îles et l’Afrique du Sud. D’autres pays seront également affectés par cette restriction, à savoir l’Eswatini, la Zambie, le Malawi, le Lesotho et le Mozambique. La règle s’applique à toute personne ayant voyagé depuis ou à travers l’un des pays spécifiés au cours des dix derniers jours. Les mesures seront en place pour une période initiale de deux semaines.