Le sabordage de la section avant du MV Wakashio a été achevé ce lundi 24 août. Aux alentours de 15h30, elle n’était plus visible à la surface de la mer. L’épave se trouve désormais à une profondeur de 3 200m à 33 km des côtes.

Pour rappel, Matthew Somerville, expert de United Nations Environment Program (UNEP), avait déclaré que l’emplacement choisi était « adéquat  » et que « la prise en compte de la faune a été également considérée ».

Selon le comité de crise, il n’y aurait plus de gazole sur la partie arrière de l’épave. Une quantité considérable de polluants et d’autres objets flottants ont été enlevés. L’exercice est toujours en cours.

En ce qui concerne l’exercice d’enlèvement des barrages artisanaux, le déploiement de 10 bateaux ainsi que la participation d’une quarantaine de pêcheurs supplémentaires ont été nécessaire.

À cet effet, 1000 mètres de barrages absorbants ont été déplacés au Mahebourg Waterfront. Des opérations d’écrémage et de nettoyage des berges sont aussi effectuées en permanence. La stratégie de redéploiement des barrages est toujours à l’étude avec la consultation des acteurs locaux et des experts étrangers.

Le Comité national de crise a d’ailleurs pris note de l’état d’avancement des activités de nettoyage des deux prestataires de services, à savoir Le Floch Dépollution et Polyeco, qui progressent à un rythme  »satisfaisant ». Le Solid Waste Management Division suit également de près les opérations sur le terrain.

Il a été noté que la quantité totale de déchets qui ont été évacués se présente comme suit : 1 122 tonnes de déchets liquides et 792 tonnes de déchets solides contaminés

Les résultats des tests au quotidien de la qualité de l’air n’ont révélé aucune odeur de Volatile Organic Compound (VOC) ou de pétrole dans cinq écoles et trois zones résidentielles. Cependant, une légère odeur de pétrole a été observée au bord de l’eau à Mahebourg.

Le test de l’eau de mer pour détecter les teneurs en pétrole et en graisse sur le littoral de 27 sites n’a aussi révélé aucune anomalie, sauf sur deux sites, à savoir Grand River South East (teneur en pH) et Grand Port (pétrole et en graisse).