En conférence de presse ce jeudi, 3 septembre, le leader de l’opposition, Arvin Boolell, soutient que l’enquête sur le naufrage du Sir Gaëtan ne devrait se limiter aux opérations internes uniquement. « Cela doit être une enquête pénale et au vu du grand public », a réclamé Arvin Boolell.

Le leader de l’opposition a posé bon nombre de questions suite aux événements survenus en amont et pendant le naufrage. « Qui a donné l’instruction de sortir ? Pourquoi les effectifs de la NCG sont à terre et pas en mer ? », se demande Arvin Boolell. Il suggère au gouvernement de ne pas demeurer dans l’opacité.

Il est d’avis que celui qui a donné l’instruction de sortir en mer, contrairement à l’avis émis par la station météorologique de Vacoas, devra répondre de ses responsabilités.

« Il y a eu négligence totale dans le port », dit-il, ajoutant que la NCG et le Port Autority sont à blâmer.

Avec cette tragédie, « le Premier ministre doit rappeler le Parlement », souhaite Arvin Boolell.

Revenant sur la marche citoyenne de samedi dernier, le leader de l’opposition soutient que le peuple a réclamé la démission du Premier ministre. « Leur parole n’a pas été prononcée avec légèreté ».