Le groupe Taylor Smith, propriétaire de la barge « L’Ami Constant », impliqué dans la collision avec remorqueur Sir Gaëtan, a indiqué qu’elle ne contenait « aucun fioul à son bord » au moment du drame.

Selon une communiqué de presse du groupe Taylor Smith, la barge a été missionnée pour être en standby, suite au naufrage du Wakashio. Non-motorisée et ne comptant aucun membre d’équipage à bord, elle était en train d’être remorquée par le Sir Gaëtan, de Pointe d’Esny à Port-Louis, au moment du drame.

« Nous avons appris avec beaucoup de tristesse la disparition de certains membres d’équipage du remorqueur de la MPA, le « Sir Gaëtan Duval ». Les circonstances de l’incident étant encore floues, Taylor Smith s’engage à apporter tout son soutien à la MPA ainsi qu’aux autorités pour faire la lumière sur ce drame. Nous sommes de tout cœur avec les familles des victimes et des disparus, mais aussi avec la MPA, et leur présentons nos sincères condoléances », confie Colin Taylor, CEO de Taylor Smith Group.

A savoir que « L’Ami Constant » était en stand-by dans le lagon de Mahébourg depuis le mardi 11 août, par mesure de précaution, au cas où il y aurait eu à nouveau une fuite de fioul.

Le CEO tient aussi à rassurer sur le fait qu’il s’agit d’une barge en acier mesurant 23,6mx9m, qui n’a pas de moteur ni de carburant à bord et qu’il n’y a, ainsi, aucun risque de déversement d’huile dans l’océan.

Ce matin, Taylor Smith a retrouvé la barge intacte et elle est maintenant sécurisée dans le lagon de Poudre d’Or. Elle sera ramenée à Port-Louis dans les prochains jours.