L’environnement, une des priorités du gouvernement. Après le lancement de la campagne de nettoyage des plages, la semaine dernière, par le Premier ministre, la campagne de sensibilisation du ministère de l’Environnement Ou Zet Salté, Dimounn Li Koz Ou continue. Les officiers de la police de l’Environnement continuent de traquer les pollueurs et l’on compte, depuis la mise en application des nouveaux règlements, plus d’une dizaine de contraventions servies aux personnes prises en flagrant délit de pollution.

Depuis le mois dernier, sous la Environment Protection Act (EPA) 2002, trois nouvelles amendes ont été fixées, concernant le Littering and Illegal Dumping. Ainsi, ceux et celles, surpris en train de se débarrasser de déchets domestiques ou commerciaux, de débris de construction, de meubles de maison, de carcasses d’animaux, de déchets médicaux ou même de déchets verts solides ou liquides dans la nature, dans n’importe quel lieu public, dans un canal, drain, lac, dans une rivière ou dans un cours d’eau et de même que dans la rue, sur les trottoirs ou en pleine forêt et sur un terrain abandonné, seront passibles d’une amende de Rs 25,000. Et tout individu attrapé en train de jeter ou de laisser derrière lui des morceaux de papier, des emballages, des couches, des canettes vides et des restes de fruits, en pleine nature, dans un parc national ou dans un jardin public, dans une rivière, dans la forêt, sur la plage, sera passible d’une amende allant de Rs 3,000 à Rs 5,000.

Par ailleurs, il est aussi possible de dénoncer tout individu commettant de tels actes en communiquant avec les officiers du ministère sur le 5250 5151, avec photos et vidéos à l’appui. En ce qu’il s’agit de la pollution plastique, plus de 600 commerces ont reçu la visite des policiers de l’Environnement et plusieurs centaines de milliers de sacs en plastique ont été saisis. Pour rappel: depuis le 15 janvier 2021, les couverts en plastique (fourchettes, couteaux, cuillères, baguettes); les assiettes jetables (plastic plates); les gobelets jetables (plastic cups); les bols jetables (plastic bowls); les plateaux jetables (barquettes/ plastic trays); les touillettes à boisson (stirrer); les conteneurs à charnière (plastic hinged containers); les couvercles des récipients en plastique à usage unique (plastic lids for single use plastic products) et les récipients de toute forme avec ou sans couvercle qui sont utilisés pour contenir des aliments destinés à la consommation immédiate, sur place ou à emporter, et qui sont fournis par une entreprise de restauration, sont interdits.

Lire l’article au complet dans l’édition du Week-End du 17 juillet.