L’ouverture de la nouvelle Cour suprême, située rue Edith Cavell, et qui était prévue pour le mois de mars, a dû être reportée en raison du confinement. « On allait boucler le “finishing” de l’immeuble avec l’ameublement », indique-t-on. Ainsi, les ouvriers indiens sont “back on site” depuis la semaine dernière pour achever cette ultime étape avant que le nouveau bâtiment soit fin prêt pour accueillir ses nouveaux occupants. Le nouveau “targeted” en date est début juillet.

Une réunion est prévue dans une dizaine de jours avec les responsables du projet afin de faire un constat final des travaux. Il ne reste plus que l’ameublement de l’immeuble et le système de sécurité. Pour ce qui est des mesures sanitaires qui devront être implémentées si la nouvelle Cour suprême commence à être fonctionnelle à partir de juillet, on indique que les dispositions des salles d’audience ainsi que le bâtiment permettront ces organisations « sans aucun souci ».