Appareillage utilisé à NovaLab pour les analyses immunologiques

Six ans après le démarrage du BioPark qui coïncidait avec l’entrée en opération du laboratoire agroalimentaire et environnemental QuantiLAB, les locaux de Phoenix s’agrandissent pour faire place à de nouvelles sphères analytiques. Cette fois médicale, avec le nouveau laboratoire biomédical NovaLAB qui a officiellement ouvert ses portes la semaine dernière. A la pointe de la technologie, dont la technologie biomoléculaire, NovaLAB propose la détection d’une large gamme de pathologies infectieuses et non infectieuses, pour lesquelles les résultats peuvent être obtenus en un rien de temps.

Qu’il s’agisse de la détection de maladies chroniques, dont le cancer ou encore de la Covid-19, ce nouveau laboratoire all-in-one, se propose de faire du service de dépistage un service plus accessible, pratique et surtout rapide. Incursion dans ce laboratoire 2.0, à la fine pointe de la technologie tant sur le plan informatique que technique, où la science-fiction est une réalité.

Jouxtant les locaux de QuantiLAB dans l’enceinte du BioPark, le laboratoire NovaLAB compte plusieurs unités de dépistages, les unes plus aseptisées que les autres. Pour les patients, avec une prescription médicale ou sur simple demande personnelle, qui veulent se faire dépister d’une quelconque maladie, il faut d’abord s’inscrire sur un registre à la réception, où toutes les informations personnelles sont enregistrées selon un protocole bien établi. Une fois les données inscrites, le patient est conduit dans une petite salle pour une prise de sang pour analyse.

Le prélèvement à ailettes

Si la traditionnelle prise de sang avec la seringue et l’aiguille effraye bien des enfants et même certains adultes, d’autant plus lorsque la veine n’a pas été trouvée du premier coup, à NovaLAB, la procédure est simplifiée. En deux temps trois mouvements, les tubes sont remplis, grâce à l’utilisation des unités de prélèvement à ailettes qui rend l’exercice indolore. Cette étape franchie, le patient est invité à attendre quelques heures avant de recevoir ses résultats dans la journée. Résultats qui peuvent être collectés selon la demande du patient à NovaLAB, ou alors via messagerie WhatsApp ou courriel.

NovaLAB propose ainsi la détection d’une large gamme de pathologies infectieuses ou non infectieuses, de maladies chroniques, du cancer et de la Covid-19. Les techniques de détection utilisées comprennent l’hématologie, la biochimie clinique, l’immunologie, la coagulation, la microbiologie classique, la microbiologie moléculaire par RT PCR et l’anatomocytopathologie. D’autres techniques de pointe devraient prochainement compléter la gamme de services de NovaLAB.

Dans un univers où la science-fiction est une réalité, le plateau technique du laboratoire de dépistage est divisé en deux parties bien distinctes; le laboratoire d’analyses médicales pour les tests d’hématologie, d’immunologie, de  coagulation… et le laboratoire de biologie moléculaire, où sont effectués les analyses de microbiologie classique, de microbiologie moléculaire par RT PCR, et d’anatomocytopathologie.

La structure organisationnelle du laboratoire est inspirée de celle de QuantiLAB, qui a fait ses preuves localement et à l’international. «Tous nos équipements ont été choisis minutieusement pour leur qualité et leur efficacité. Nous avons beaucoup investi à ce niveau, car nous ressentons qu’il y a une forte demande à Maurice en termes de tests médicaux fiables et rapides pour la population», explique Bertrand Baudot, fondateur et Managing Director de NovaLAB. Cet investissement dans du matériel moderne fait de NovaLAB l’un des laboratoires les mieux équipés pour les tests médicaux à Maurice, où il est très rare pour un laboratoire de posséder autant d’équipements sous un seul toit, dit-il.

Efficacité, fiabilité et rapidité

L’objectif de ce laboratoire médical ultramoderne est de rendre le service d’analyses des maladies, pour laquelle la demande est de plus en plus accrue, plus efficace et surtout plus rapide. Mais aussi avec une réelle précision, explique Bertrand Baudot. Ainsi, NovaLAB se distingue par son haut niveau de service, sa technologie de pointe dans les domaines de la biologie moléculaire, de l’immunologie, de l’hématologie, de l’histopathologie, entre autres.

«Nous avons un personnel hautement qualifié qui nous confère un pool d’expertises inégalées», fait ressortir  le Dr Harshitha Rambhojun, médecin pathologiste et chef de labo chez. «A travers des technologies de pointe et les dernières méthodes de détection médicales, telles que la biologie moléculaire, nous pouvons garantir une très grande précision de nos diagnostics, ainsi qu’une rapidité de résultat inégalée à Maurice», dit-il. Qui plus est, le personnel est formé pour accueillir et accompagner les patients, rendant ainsi l’exercice de dépistage moins pénible et plus pratique avec, entre autres, l’utilisation des derniers outils de récolte d’échantillonnage.

Service de prélèvement à domicile

«Il est important pour nous que notre service analytique soit fiable pour les résultats pour un bon diagnostic. Il s’agit de paramètres très complexes impactant directement la vie des patients. Ce service technique, couplé à un accueil et un environnement accueillant et professionnel lors du prélèvement et à la remise de résultats, apportera du réconfort aux patients lors des moments qui peuvent parfois être difficiles», dit Bertrand Baudot. Un service appelé à s’élargir et à se rapprocher également davantage des patients avec notamment l’intention de NovaLab de proposer prochainement un service de prélèvement à domicile. «Notre mission est d’ouvrir la voie vers un diagnostic innovant, rapide et précis, permettant une meilleure qualité de vie à Maurice», rappelle-t-il.