La Haute Commission britannique a fait don de Rs 500 000 à la Mauritian Wildlife Foundation suite aux événements liés à l’échouement du vraquier MV Wakashio et à la marée noire qui a suivi dans le lagon.

Ces fonds contribueront à protéger 4 000 plantes endémiques qui ont été transférées de l’île aux Aigrettes vers un autre site jusqu’à ce que les conditions permettent leur retour.

« Nos pensées vont vers le peuple mauricien en ces temps difficiles, en particulier ceux qui sont directement touchés par la marée noire. Nous rendons hommage aux milliers de des volontaires qui ont donné d’innombrables heures pour contenir la fuite. Cet effort a montré à le monde que Maurice peut faire de grandes choses face à l’adversité », indique un communiqué de la Haute Commission britannique.

Selon la Haute Commission britannique, un expert britannique en matière de déversement de pétrole s’est d’ailleurs rendu sur le terrain avec l’équipe des Nations unies pour conseiller les autorités locales.

La Haute Commission britannique travaille actuellement à la formulation d’un ensemble de mesures d’assistance pour la phase de nettoyage et de réhabilitation de l’opération et attendons l’arrivée de spécialistes de l’environnement dans les prochains jours.

« Je sais que c’est un endroit très spécial. Je suis ravi que nous puissions offrir ce
le soutien au MWF. Nous continuerons à travailler avec les autorités mauriciennes pour fournir une aide supplémentaire », soutient le Haut Commissaire britannique Keith Allan.