Photo illustration
  •  La CWA fait appel à des camions-citernes privés
  •  Les réservoirs remplis à 52,4%

La saison sèche fait gronder les abonnés de la CWA. Jeudi, des habitants de Stanley et de Rose-Hill sont descendus dans les rues pour déplorer la rupture de la fourniture d’eau depuis mercredi. Ce ne serait pas étonnant si les habitants d’Union Park devaient leur emboîter le pas car ils font aussi face à un sévère manque d’eau en ce moment. Pour remédier à la situation, la Central Water Authority (CWA) fait appel à des camions-citernes privés pour assurer une bonne distribution d’eau pendant la saison sèche.

À Stanley et Rose-Hill, les familles sont à bout de nerfs. L’eau ne coule plus de leur robinet depuis trois jours. Malgré plusieurs plaintes déposées sur la hotline de la CWA, aucune solution n’a été trouvée à ce jour. « Nous faisons face à un problème de fourniture d’eau depuis la semaine dernière. Mais la situation a empiré cette semaine car depuis trois jours, l’eau ne coule plus du robinet. Nos réservoirs sont vides et les camions-citernes se font désirer », se désolent les habitants de la région. Ce problème, poursuivent-ils, persiste tous les ans. « Toutes les années, pendant la période sèche, nous subissons le même sort. Las de la situation, nous sommes descendus dans les rues jeudi pour manifester notre mécontentement. C’est alors que la CWA a envoyé un camion-citerne vers 22h dans la nuit de jeudi. Sauf que seulement cinq ou six familles ont pu avoir de l’eau. D’autres familles dans l’endroit en sont toujours privées », affirment les habitants.

Une source autorisée à la CWA explique que ce problème d’eau à Rose-Hill découle de la baisse du niveau d’eau dans les réservoirs. « Normalement, les horaires de fourniture pour les habitants de Stanley sont comme suit : de 4h à 9h et de 16h à 21h. Mais la baisse constante du niveau d’eau dans les réservoirs à travers le pays nous oblige à revoir les horaires de la fourniture. Nous avons dépêché une équipe sur l’avenue Tamarinier à Stanley, hier. Une enquête est en cours pour notamment identifier le problème. En attendant, dans la soirée, nous avons envoyé un camion-citerne pour dépanner les habitants en attendant que la situation se rétablisse », indique notre source.

Le problème d’eau est aussi courant à Union Park, pour la même raison, selon notre source. « Les camions-citernes sillonnent l’endroit au quotidien pour distribuer l’eau à nos abonnés. Il y a une grande demande pour les services des camions-citernes en ce moment. D’ailleurs, la CWA a ouvert la possibilité à l’enregistrement pour des camions-citernes privés afin de subvenir aux besoins des habitants des endroits où le problème est déploré », indique-t-elle. Et d’ajouter que depuis hier, les habitants de Vallée-des-Prêtres et des régions avoisinantes ne font plus face au problème d’eau vu que la situation a été rétablie.

Les réservoirs remplis à 52,4%

Les réservoirs à travers le pays, y compris le Bagatelle Dam, sont remplis à seulement 52,4% à hier, vendredi 13 novembre, contre 80,1% pour la même période l’année dernière. Selon les chiffres recensés, Mare-aux-Vacoas enregistre un taux de remplissage de 65,5% à hier contre 87,9% le 13 novembre 2019. Le réservoir de La Nicolière est rempli à seulement 51% contre 76,6% à la même période de l’année dernière. Piton-du-Milieu affiche un taux de remplissage de 63,9% contre 87% à la même période l’année dernière. Le réservoir de La Ferme est rempli à 28,1% contre 50,3% l’année dernière alors que Mare-Longue affiche un taux de remplissage de 71,8% contre 92,2% à la même période en 2019. Enfin, le réservoir de Midlands est rempli à 48,9% contre 78,6% l’année dernière. Le Bagatelle Dam enregistre un taux de remplissage de 44% contre 86,8% pour la même période en 2019.