Des opérations simultanées portant le nom de code Thokgamo ont eu lieu les 24 et 25 juin dans les pays membres de Southern African Regional Police Chiefs Co-operation Organisation (SARPCCO) dont Maurice.

Au total, 4170 véhicules ont été controlés à des endroits stratégiques, 96 mandats ont été exécutés, 60 personnes recherchées ont été arrêtées, 660 contraventions établies, 15 saisies de drogue (héroïne, drogues synthétiques, plantes et graines de cannabis) d’une valeur totale de Rs 1, 194 790.

Les pays membres suivants ont ainsi participé à l’opération : Eswatini, Lesotho, Malawi, Madagascar, Mozambique et Afrique du Sud.

Les objectifs de l’opération Thokgamo étaient les suivants :
i. Recueillir des renseignements opérationnels sur les organisations criminelles transfrontalière connus, notamment les trafiquants d’êtres-humains, de drogue, les associations de voleurs de véhicules à moteur, les auteurs de crimes contre la vie sauvage,
les contrebandiers de minerais, les syndicats impliqués dans le vol de câbles en cuivre et la prolifération illicite d’armes légères et de petit calibre.
la prolifération illicite des armes légères et de petit calibre.
ii. Identifier leur localisation possible, leur mode opératoire dans les pays ciblés.
iii. Fournir aux organismes chargés de l’application de la loi des outils et des compétences opérationnels.
iv. Sensibiliser le public en diffusant les résultats de l’opération. l’opération.

À Maurice, des opérations ont été menées sur l’ensemble de l’île par la CCID en collaboration avec les divisions et les unités de la police en collaboration avec les divisions, unités et branches de la police.