« Le boni de fin d’année est un droit. Les employeurs sont sous l’obligation de faire le paiement et je n’ai pas l’intention de changer la loi ». C’est ce qu’a déclaré le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, ce mercredi 11 novembre.

« Pa bizin vinn fer lobby », a lancé le ministre des Finances.

Faisant un bilan de la situation économique du pays après la pandémie, les ministres ont rappelé que Rs 13 milliards ont été déboursées par l’Etat pour sauvegarder l’emploi.

Le Grand argentier a soutenu que le gouvernement fait face à énormément de pressions pour rouvrir le pays. Alors que certaines compagnies, a-t-il ajouté, demandent de continuer le paiement des salaires dans les secteurs touchés par la pandémie et, en même temps, d’autoriser les licenciements.

« Ce n’est pas du tout la philosophie de notre gouvernement », a-t-il affirmé.

Autre point abordé : 22 000 chômeurs sont concernés par un plan d’emploi-formation mis sur pied pour les aider à réinvestir le marché de l’emploi.

A cet effet, 2 000 personnes seront prises en charge par Landscope Mauritius Ltd. Et 1 000 pêcheurs seront recrutés par l’institut océanographique de Maurice afin d’être formés.