« Ni Pravind ni Navin ». Paul Bérenger, leader du MMM, a été clair face à la presse cet après-midi, jeudi 5 mars, concernant ses attentes par rapport à l’élection du prochain Premier ministre.

Il a plaidé pour « un changement un profondeur », relevant qu’il y a actuellement « plusieurs personnes » aptes à occuper le poste de Premier ministre. « Bizin fer tou pou ki eleksion zeneral vini dan respe Konstitision. Nou bizin ofer enn alternativ lapopulasion », a-t-il déclaré.

Paul Bérenger a affirmé qu’il y a déjà une alliance MMM-PMSD-Reform Party en place. « Par la force des choses », Nando Bodha, ministre démissionnaire et ex-secrétaire-général du MSM, rejoindra également les rangs de l’entente de l’opposition, selon lui.

Pour le leader du MMM, le Parti Travailliste « c’est du passé ».

Il a ajouté que « nous accueillons les mouvements citoyens sincères qui veulent emmener du changement au pays ».