Le leader du MMM a réclamé une enquête sur l’octroi de maisons NHDC. « Nou tou kone ena bokou favoritism ek rezon politik pou sa bann lakaz NHDC-la », a soutenu Paul Bérenger en conférence de presse, le mardi 2 juin.

Il réagissait à la polémique entourant le délogement des squatters à travers l’île en ce moment. Paul Bérenger a souligné les diverses « promesses » que le régime actuel a pris envers les squatteurs durant la campagne électorale.

La préparation du Budget a également été abordée. « Pa pe donn ase rensegnman » sur les mesures qui seront présentées, a regretté le leader des mauves.

Selon lui, la priorité après cette crise sanitaire doit être la gestion du licenciement dans les entreprises. Il a renouvelé sa demande pour le Wage Assistant Scheme et souhaite que cette mesure soit étendue et améliorée. Il demande que l’Etat instaure une allocation chômage pour les jeunes.