Vous avez certainement déjà ressenti de petits tressautements de la paupière, involontaires et incontrôlables. Un drôle de phénomène que l’on ne comprend pas toujours. Sensation troublante, parfois agaçante, la paupière qui tremble peut être causée par de nombreux facteurs. Quel est ce phénomène étrange ? Pourquoi a-t-on la paupière qui tremble ? Quelles sont les causes possibles de ce tremblement que l’on appelle « fasciculation » de la paupière ? Que faire s’il persiste plusieurs jours ? Découvrez pourquoi a-t-on le nerf de la paupière qui tremble. Quelles sont les solutions pour atténuer le phénomène ?

Généralement, les tremblements des paupières sont passagers et sans gravité. La paupière qui saute, qui tremble ou qui clignote peut affecter celle du bas comme celle du haut, voire les deux en même temps. Avoir le nerf de la paupière qui tremble touche différents types de personnes, à différents niveaux d’intensité. Alors que certains individus trouveront ce phénomène particulièrement irritant, d’autres ne s’en apercevront même pas. Indolore, la sensation de la paupière qui tremble se manifeste généralement que quelques secondes. Le phénomène du nerf de la paupière qui tremble porte un nom : la fasciculation. La fasciculation de la paupière désigne une contraction involontaire et irrégulière du muscle orbiculaire de l’œil. La fasciculation peut également concerner le mollet ou encore le coin de la lèvre. 

Fatigue, stress

Si les causes du tremblement de la paupière ne sont pas clairement identifiées, certains facteurs tendent à provoquer son apparition, tels que le manque de sommeil ou le stress. En effet, si vous ressentez cette sensation désagréable, il y a de fortes chances que vous traversiez une période particulièrement éreintante et stressante. Si vous consommez trop de caféine ou d’alcool, ceci peut également déclencher le phénomène. La prise de certains médicaments, notamment ceux utilisés pour traiter l’épilepsie et la psychose, la consommation de certaines drogues ou la sécheresse oculaire peuvent aussi en être responsable. Enfin, le tressautement peut aussi survenir après la pratique excessive d’une activité sportive.

Une carence en oligoéléments

Parmi les facteurs pouvant déclencher la paupière qui tremble, on retrouve également une carence en oligoéléments ainsi qu’une fatigue oculaire accrue. En effet, certaines carences, notamment en magnésium (la plus fréquente), peuvent expliquer ce phénomène du nerf de la paupière qui tremble. En fait, le magnésium est le quatrième minéral le plus répandu dans le corps. Plus de la moitié du magnésium présent dans l’organisme se trouve dans les os et les dents, un quart se situe au niveau musculaire et le reste se répartit dans l’organisme. Cet oligoélément est donc indispensable pour fonctionnement normal des nerfs et des muscles. Un organisme carencé en magnésium présente les symptômes suivants : la fatigue intense ; la baisse de moral ; les troubles de l’humeur ; la sensibilité accrue au stress ; le sommeil perturbé ; les crampes et les spasmes musculaires. Ainsi, une supplémentation en vitamines et minéraux peut être le moyen de se débarrasser de la paupière qui tremble.

La fatigue oculaire

La fatigue oculaire est généralement le résultat d’une sur sollicitation des yeux. Les symptômes qui témoignent de la fatigue oculaire sont divers et variés. De manière générale, on retrouve une baisse d’acuité visuelle ; une vision brouillée ; une sensation d’éblouissement ; les yeux irrités et rouges ; une sensation de brûlure ou de picotements ; des maux de tête. Avoir le nerf de la paupière qui tremble peut être l’un des symptômes annonciateurs de la fatigue oculaire.

Le signe d’une maladie ?

Dans de très rares cas, le tremblement de la paupière peut en effet être le symptôme précurseur d’une maladie neurologique (comme la sclérose latérale Amyotrophique – SLA) ou le signe d’une atteinte des nerfs faciaux.

Quels remèdes?

Il n’existe aucun traitement médical pour les fasciculations. Toutefois, il est possible d’agir en éliminant les facteurs de risque susceptibles de déclencher ce symptôme. Vous pouvez commencer par vous détendre au maximum (par des exercices de respiration ou de yoga) et préserver votre sommeil. Si vous pensez manquer de magnésium, misez sur les eaux minérales qui en contiennent le plus, ainsi que sur le chocolat noir, les oléagineux (noix, noisettes, amandes) ou les céréales complètes. Pour contrer la fatigue oculaire, pensez à faire des pauses si vous travaillez devant un écran et massez vos paupières délicatement, par petits mouvements circulaires.

Quand consulter ?

Si le tremblement persiste pendant plusieurs semaines malgré l’élimination des facteurs déclencheurs, n’hésitez pas à consulter votre médecin, pour vérifier qu’il s’agit bien d’une simple fasciculation. Il pourra réaliser un diagnostic d’exclusion, dans lequel il va vérifier qu’il ne s’agit pas d’une autre pathologie plus sévère. Un électromyogramme peut ainsi être effectué, et montrera ce que l’on appelle des potentiels de fasciculations. Des tests d’effort peuvent aussi être réalisés, à la recherche d’une faiblesse musculaire. 

Comment éviter d’avoir la paupière qui tremble ?

La plupart du temps, adopter une meilleure hygiène de vie peut aider à diminuer, voire à se débarrasser de ce tressautement. Il est recommandé de diminuer votre stress qui est l’un des facteurs pouvant favoriser la survenue de ces spasmes musculaires. Pour gérer son stress, plusieurs mesures peuvent être prises. Tentez le yoga ou la méditation pleine conscience, pratiquez l’automassage des paupières, ou misez sur les bienfaits de l’aromathérapie par exemple. Il est recommandé d’améliorer son alimentation ainsi que sa qualité de sommeil. Pour trouver le sommeil plus rapidement, et ainsi agir sur la fatigue pouvant être responsable des tremblements de la paupière, restez loin de tous les écrans au moins 3 heures par jour et 1 heure avant le coucher. Cette disposition est essentielle afin de s’éloigner de lumière bleue qui émane de vos écrans et qui perturbe le rythme circadien.

Côté alimentation, l’objectif est de faire la part belle à tous les aliments riches en magnésium. Privilégiez les légumes verts, les céréales complètes, les fruits oléagineux, les légumineuses ainsi que les eaux minérales. Il peut également être recommandé de prendre rendez-vous avec votre médecin traitant afin de réaliser un bilan sanguin complet. Un manque de fer peut être à l’origine d’une fatigue intense, elle-même pouvant entraîner le tremblement des paupières. Le médecin pourra vous prescrire des compléments alimentaires, en fonction des résultats de la prise de sang.